mercredi 16 août 2017

Flammekueche Vegan aux Blettes

Aujourd'hui, je vous propose une Flammekueche Vegan aux Blettes (pour 2 Flammekueches) :




Comment faire une Flammekueche Vegan ?




Les flammekueches, j'en fais très régulièrement !

Bien entendu, la mienne n'est pas traditionnelle. Il n'y a pas de lardons ni de crème fraîche !

Mais cela ne m'empêche pas d'en faire ! Il me suffit de remplacer la crème fraîche par une sauce blanche épaisse et de la garnir en fonction de ce que j'ai sous la main. Cette fois-ci, ce sera des Blettes !


Ingrédients

Pour la pâte : 200 g de farine, 1 cuillère à soupe d'huile d'olive bio, 1 pincée de sel, 120 ml d'eau tiède
Pour la sauce blanche : 2 cuillères à soupe d'huile d'olive bio, 2 cuillères à soupe de farine, 600 ml de lait de soja, 1 cuillère à soupe de moutarde à l'ancienne, 1 pincée de sel
Pour la garniture : 1 grosse quantité de feuilles de Blettes de mon jardin, 1 filet d'huile d'olive bio, 1 pincée de sel


J'ai commencé par faire ma pâte qui doit repose au moins 30 minutes







Dans le bol de mon robot, j'ai mis ma farine, mon huile, mon sel et mon eau tiède.













J'ai pétri pendant 5 minutes.













J'ai formé une boule, j'ai couvert et j'ai laissé reposer.








Pendant ce temps-là, je suis allée cueillir, dans mon jardin, mes Blettes.
J'en ai à plusieurs endroits. Elle repousse toute seule d'année en année...









Voilà le résultat de la cueillette.













J'ai lavé mes feuilles, j'ai retiré les grosses côtes et je les ai déchirées grossièrement.












Voilà le résultat.












Dans une casserole, j'ai fait chauffer 1 filet d'huile d'olive et j'y ai fait tomber mes feuilles de Blettes en plusieurs fois.











Une fois fait, j'ai salé, j'ai mélangé et j'ai laissé cuire, pendant 5 minutes.













J'ai laissé refroidir.
La quantité a bien diminué...











Puis, j'ai fait ma sauce blanche.
J'ai fait mon roux.
Dans une casserole, j'ai mélangé mon huile d'olive et ma farine.










J'ai cuit mon roux, pendant 5 minutes.
Il y en a beaucoup mais il faut que ma sauce soit bien épaisse pour qu'elle ne dégouline pas de la pâte.











J'ai ajouté mon lait de soja.
J'ai fouetté jusqu'à épaississement.











J'ai ajouté ma moutarde et du sel.
J'ai mélangé, pendant 5 minutes.












Une fois ma sauce blanche cuite, je l'ai laissée refroidir.
Elle doit être froide pour qu'elle ne ramollisse pas la pâte.








J'ai préchauffé mon four à 240°.








Puis, j'ai pris ma pâte.












Je l'ai coupée en 2.
Je l'ai déposée sur mon plan de travail fariné (la pâte colle un peu).











Je l'ai étalée.













Je l'ai déposée sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.













J'ai étalé sur le dessus...













... ma sauce blanche, sur une assez grosse épaisseur.











J'ai réparti sur le dessus mes Blettes cuites.
J'ai enfourné et j'ai laissé cuire, pendant une quinzaine de minutes.












A la sortie du four, j'ai servi immédiatement.










Comme d'habitude, mes Flammekueches étaient excellentes ! Nous nous sommes régalées !



lundi 14 août 2017

Sauce aromatique crémeuse sans crème (Vegan)

Aujourd'hui, je vous propose une Sauce aromatique crémeuse sans crème (Vegan) :





Comment faire une Sauce aromatique crémeuse sans crème ?




Isabelle a récolté une partie de nos pommes de terre. J'en ai déjà mangé en salade (mon pêché mignon...).

Là, pour ma recette, j'ai décidé de les manger, cuites vapeur, avec une sauce aux plantes aromatiques.

Habituellement, cette sauce se fait simplement avec de la crème fraîche, mélangée à des plantes, de la ciboulette généralement.

Comme je ne mange du lait de vache que dans le fromage  (très très rarement en plus), j'ai utilisé une autre technique pour faire une sauce crémeuse sans crème !

En fait, j'ai utilisé du lait de soja que j'ai fait épaissir avec de l'agar-agar... Un grand classique chez moi !







Pour ma recette, j'ai utilisé :

- quelques plantes "aromatiques" de mon jardin : Roquette, Cive de Saint-Jacques, Ciboule indienne et Bourrache
- 250 ml de lait de soja bio
- 2 échalotes de mon jardin
- 1 petite cuillère à café d'agar-agar (une algue qui sert d'épaississant naturel)
- 1 pincée de Fleur de sel
















Je suis allée cueillir, dans mon jardin, mes plantes : Roquette, Cive, Ciboule indienne et Bourrache.
J'ai choisi ces plantes car elles ont une saveur prononcée !

















Voilà le résultat de ma récolte.














J'ai épluché et lavé mes échalotes.
J'ai lavé mes plantes.













J'ai émincé mes échalotes.












J'ai pris ma Roquette et ma Bourrache...














... et je les ai émincées.












J'ai pris ma Cive et ma Ciboule...














... et je les ai émincées.












Tout doit être émincé très finement pour qu'elles "cuisent" plus rapidement dans le lait.












J'ai mis à chauffer mon lait dans une casserole.













J'ai ajouté mes plantes, mes échalotes et ma Fleur de sel.
J'ai laissé cuire, 5 minutes, à feu doux.











J'ai ajouté l'agar-agar.
J'ai monté le feu jusqu'à ce que le lait bout et j'ai fouetté, pendant 2 minutes.











Voilà, c'est fait !
















J'ai versé ma crème aromatique dans un bocal.
J'ai laissé refroidir et je l'ai mis dans mon réfrigérateur, pendant au moins 1 heure.












Pendant ce temps-là, j'ai mis à cuire mes Pommes de terre, de 20 à 30 minutes, suivant leur taille.














Une fois ma Crème froide et surtout épaissie,...















... je l'ai servie avec les pommes de terre, des tranches de Concombre arménien et des tomates cerises de mon jardin. J'ai accompagné le tout d'un petit pain fait-maison.







Comme vous pouvez facilement l'imaginer, ma Crème aromatique crémeuse sans crème avait beaucoup de saveurs. Elle se mariait parfaitement avec les pommes de terre.


Solution de remplacement

Vous pouvez mettre les plantes aromatiques que vous souhaitez dans le lait.




samedi 12 août 2017

Soupe de Haricots (Vegan)

Aujourd'hui, je vous propose une Soupe de Haricots (Vegan) :




Comment faire une soupe de haricots ?





Une soupe en plein été ? Cela peut paraître incongru, mais en ce moment, dans le Nord, ce n'est pas la canicule... Il y a une blague qui circule en ce moment disant que "dans le Nord, ce n'est pas la canicule mais la canipull" !

Et, quand il fait chaud, il paraît qu'il faut manger chaud. Isabelle en a fait l'expérience quand elle est allée en Sicile, étant jeune, où il faisait plus de 40°. On lui servait de la soupe !

En fait, j'avais envie de Haricots... Oui, mes envies sont très simples ;-) ;-)

Il me restait des Haricots Princesse du Pévèle de l'année dernière.




Ce sont ceux en haut à gauche, de taille moyenne.


Comme j'en avais pas mal pour un seul repas mais pas assez pour en garder pour une prochaine fois, j'ai fait plusieurs préparations avec.

J'ai fait un Cassoulet Vegan, ma fameuse soupe et il m'en reste encore pour faire un autre plat...

Pour ma soupe, je suis allée cueillir dans mon jardin quelques légumes pour l'aromatiser.





J'ai commencé par cuire mes haricots.
Je les ai faits tremper une nuit. Je les ai mis dans un faitout avec de l'eau et j'ai fait bouillir.
J'ai égoutté et rincé (cette opération permet d'enlever l'écume).
Je les ai remis dans mon faitout avec de l'eau, j'ai couvert et j'ai laissé cuire pendant 1 heure.
Les Haricots Princesse du Pévèle cuisent rapidement.









Je les ai égouttés.












Avec une partie des Haricots, j'ai fait mon Cassoulet Vegan, avec des pommes de terre de mon jardin.








Pour ma soupe, j'ai utilisé :

- 250 g de Haricots Princesse du Pévèle de mon jardin
- 100 g de coquillettes bios cuites
- 3 branches de céleri  de mon jardin
- une dizaine de feuilles de Consoude de mon jardin
- 3 brins de Cive de Saint-Jacques de mon jardin
- 6 feuilles d'Epazote de mon jardin (une plante mexicaine, au goût prononcé, cuisiné avec les haricots car c'est un anti-flatulences)
- 1 oignon de mon jardin
- 1 morceau d'ail éléphant de mon jardin
- 1 filet d'huile d'olive bio
- sel et poivre










Je suis allée cueillir, dans mon jardin, mes légumes : céleri, Consoude, Cive de Saint-Jacques et Epazote.















Voilà le résultat de ma récolte.













J'ai lavé l'ensemble.










J'ai pris mon ail et mon oignon et je les ai émincés.










Dans ma casserole, j'ai fait chauffer 1 filet d'huile d'olive et j'y ai fait suer mon oignon, pendant 3 minutes.









Pendant ce temps-là, j'ai pris mon céleri et ma Consoude, je les ai émincés.










Je les ai ajouté dans ma casserole.
Je les ai faits tomber, 2 minutes.












J'ai ajouté l'ail, j'ai mélangé 2 minutes.













Pendant ce temps-là, j'ai émincé l'Epazote.













J'ai ajouté les Haricots dans la casserole.
J'ai mélangé.











J'ai ajouté 1 l d'eau, l'Epazote et du sel.
J'ai laissé cuire, à feu assez fort, pendant 5 minutes.












Pendant ce temps-là, j'ai émincé ma Cive de Saint-Jacques.












Au bout des 5 minutes, j'ai sorti un partie des Haricots.












Je les ai écrasés à la fourchette.












Je les ai ajoutés dans ma casserole.
Ils vont permettre d'épaissir ma soupe.
J'ai mélangé pendant 2 minutes.












J'ai ajouté mes coquillettes et du poivre.
J'ai mélangé et j'ai poursuivi la cuisson, pendant 5 minutes.











J'ai servi immédiatement, en parsemant le dessus de Cive de Saint-Jacques.








Voilà une soupe complète et pleine de saveurs. Il faut dire que les légumes que j'ai ajoutés avaient du goût ! Les Haricots Princesse de Pévèle sont très doux. Elle n'était ni trop liquide, ni trop épaisse.


Solutions de remplacement :

Vous pouvez utiliser une autre variété de haricots.
Vous pouvez utiliser d'autres légumes.
Vous pouvez remplacer la Cive de Saint-Jacques par de la Ciboulette.



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...