jeudi 31 juillet 2014

Mes concombres Crystal Apple

Aujourd'hui, je vous présente mes concombres Crystal Apple :



Mes Crystal Apple



Il s'agit d'une des 7 variétés de concombres plantés dans mon jardin.

Les Crystal Apple sont assez atypiques, comme vous pouvez le voir sur les photos.




Comme leur nom l'indique, ils ressemblent à de petites pommes. Ils sont de couleur vert-clair. Jeunes, ils ont des épines sur la peau. Leurs pépins sont très nombreux, mais ils se mangent facilement : cela leur donne un côté croquant bien agréable.

Attention, ils sont bien souvent amers. Enfin, cela ne concerne qu'une partie du concombre. Personnellement, cela ne me dérange pas.

C'est également une variété de concombre assez productive. Je vais pouvoir m'en régaler encore un moment, si la pluie ne gâche pas tout...











lundi 21 juillet 2014

Galettes végétariennes à la farine de seigle, aux flocons d'avoine et aux carottes (Vegan)

Aujourd'hui, je vous propose des Galettes à la farine de seigle, aux flocons d'avoine et aux carottes (Vegan) (pour une vingtaine de galettes) :



Comment faire des galettes à la farine de seigle ?



J'ai l'habitude de faire des pancakes. C'est facile à faire et c'est très bon !

Là, j'ai voulu changer un peu. Je me suis replongée dans le livre Secrets d'endurance de Kecily et Kristof Berg. Il contient de bonnes idées...

J'ai trouvé une recette de galettes qui m'a parue pas mal. J'ai essayé... Je vous révélerai mon verdict à la fin de la recette....




Je suis allée cueillir des carottes dans mon jardin.
Je les ai lavées et râpées.





Dans un saladier, j'ai mis :

- 150 g de farine de seigle bio
- 50 g de flocons d'avoine bio
- 1 cuillère à soupe de cannelle en poudre bio
- 1/2 sachet de poudre à lever



J'ai mélangé.







Dans un pichet, j'ai mélangé 500 ml d'eau et 1 cuillère à soupe de sauce soja bio.







J'ai ajouté l'eau aromatisée au premier mélange, à l'aide d'un fouet.







Voilà le résultat !







J'ai ajouté mes carottes râpées (125 g).







J'ai mélangé.







J'ai préchauffé ma poêle en fonte naturelle et écologique.







J'ai versé une louche de mon appareil dans ma poêle.
La galette doit être épaisse mais pas trop...






J'ai attendu que le dessus sèche (à peu près 3 minutes)...






... pour la retourner.






Attention, il faut que la température de la poêle soit parfaite. Trop chaude, la galette colle. C'est ce qui m'est arrivée. J'ai eu quelques ratés (3 en tout : les poules se sont régalées)... J'ai même du changer de poêle... Après cela a été mieux.

Dès le départ, je me suis doutée que j'allais avoir ces désagréments. Forcément, avec de la farine de seigle, c'est toujours plus collant. En plus, avec les carottes râpées qui libèrent leur jus en cours de cuisson (assez longue quand même), c'est encore pire....


Mais, je m'en suis sortie ! J'ai pu manger pas mal de galettes avec de la vergeoise brune, du sirop d'érable et du sucre rapadura. Attention, l'intérieur est assez liquide et donne l'impression qu'il n'est pas très cuit, mais cela passe...
J'ai pu en manger le lendemain matin, après les avoir réchauffées au four.
En effet, il est préférable de les manger chaudes.




Verdict ! Je peux dire que je ne me suis pas régalée ! Normal, ce n'est pas une recette de mon invention... Non, je plaisante !! Peut-être qu'elle vous plaira à vous !

L'idée n'est pas mal, mais je la modifierai certainement la prochaine fois...



samedi 19 juillet 2014

Mes concombres Uzbekski

Aujourd'hui, je vous présente Mes concombres Uzbekski :





Ce concombre fait partie des 7 variétés de concombre qu'Isabelle, ma jardinière en chef, a plantées dans le jardin.

Comme vous le voyez, il est assez charnu et de taille moyenne.

Il est hérissé d'épines noires :




Il est bicolore, à tendance vert clair :



En fait, le concombre Uzbekski est un concombre russe qui se conserve 1 à 2 mois, après cueillette (je vous indiquerai le temps réel quand arrivera la fin de la récolte... ). Il devient orange-brun à maturité.

Là, je l'ai cueilli plus tôt car je le trouvais déjà bien gros. Et, il était très bon et très doux :




Je l'ai mangé nature.




lundi 14 juillet 2014

Chénopode-Consoude-Blette à l'asiatique (la cuisine des plantes sauvages comestibles)

Aujourd'hui, je vous propose du Chénopode-Consoude-Blettes à l'asiatique (pour 2 personnes) :




Comment cuisiner les plantes sauvages comestibles ?




Le Chénopode blanc et la Consoude sont des plantes sauvages comestibles, que je considère comme des légumes à part entière.

La Consoude, je l'ai introduite dans mon jardin, à divers endroits. Elle est utile en cuisine, comme vous le savez déjà si vous connaissez Les Gourmandes Astucieuses, mais aussi au jardin : Isabelle, ma jardinière en chef l'utilise également souvent.

Quant au Chénopode blanc, je l'ai trouvé un jour dans mon jardin, par hasard, sans rien faire. Ce n'est pas une plante sauvage comestible pour rien...

J'ai associé à la Consoude et au Chénopode blanc des feuilles de Blettes, qui continuent toujours à pousser dans mon jardin, même si les pied ont monté.




J'ai commencé par cuire, par absorption (juste ce qu'il faut d'eau : 2 verres et demi, couvert, pendant 45 minutes) 2 verres de 20 cl de riz complet bio.






Pendant ce temps-là, je suis allée cueillir dans mon jardin du Chénopode blanc.





J'ai un pied plus grand !









Je suis allée cueillir aussi des feuilles de Consoude, les plus jeunes et tendres...








... et des feuilles de Blette.







Voilà la résultat de ma récolte.







J'ai bien lavé le tout.






J'ai pris mes feuilles de Consoude.
J'ai retiré les côtes les plus grosses.







J'ai superposé les feuilles, j'ai formé un cigare...







... et j'ai découpé mes feuilles de Consoude en lanières.







J'ai procédé de la même façon avec les feuilles de Blette.
Je les ai superposées...






... j'ai formé un cigare et je les ai découpées en lanières.







Dans une casserole, j'ai fait revenir mes lanières de Consoude et de Blette, dans 1 petite cuillère à soupe d'huile d'olive bio, pendant 5 minutes.





J'ai ajouté mes feuilles de Chénopode blanc.
J'ai mélangé pendant 3 minutes.





J'ai ajouté 2 cuillères à soupe de sauce soja bio et 1 bonne pincée d'ail déshydraté bio.
J'ai couvert et j'ai laissé cuire, à feu doux, pendant 5 minutes.






Une fois mon riz cuit,...





... ainsi que mon Chénopode-Consoude-Blette à l'asiatique...







J'ai servi le tout dans un bol.
J'ai parsemé le dessus de sésame blanc bio et je me suis régalée !







vendredi 11 juillet 2014

Les premières pommes de terre de mon jardin (Vegan)

Aujourd'hui, je vous présente les premières pommes de terre de mon jardin (Vegan)  :



Comment faire un tartare d'algues ?



J'ai ramassé les premières pommes de terre de mon jardin. Ce sont des Rose de France, une pomme de terre à chair ferme, qui peut se manger à la vapeur ou en salade.




J'en ai eu 2 cageots : c'est déjà un beau début, surtout de la façon dont elles ont poussé ! Elles n'ont pas été plantées, c'est juste des oubliées de l'année dernière qui ont germé directement dans la terre et fait de nouveaux pieds !

Je les ai mangées simplement, accompagnées d'un Tartare d'algues fait-maison.



J'ai pris quelques pommes de terre, que je venais de récolter, je les ai lavées et j'ai retiré les parties abîmées ou trouées à cause de petites bêtes, comme les limaces.
Eh oui, dans un jardin, cultivé 100 % naturel, les pommes de terre ne sont pas parfaites, comme dans les magasins !
Je les ai mises à cuire à la vapeur, dans mon cuit-vapeur...




Pendant ce temps-là, j'ai fait réhydrater 3 cuillères à soupe de salade de la mer, un mélange d'algues, dans un peu d'eau. Il faut éviter de les noyer.
Une dizaine de minutes suffisent.




Dans un bol, j'ai mis 1 oignon au vinaigre fait-maison et 3 cornichons bios, coupés en brunoise...







... avec mes algues réhydratées.







J'ai ajouté 1 petite cuillère à soupe d'huile d'olive bio.







Et, j'ai mélangé.
Mon Tartare d'algues est prêt !






Une fois mes pommes de terre cuites : 25 minutes ont suffit !...







... je les ai servies avec mon Tartare d'algues.
L'association est parfaite !
Les pommes de terre aussi fraîches ont vraiment un goût exceptionnel.









LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...