vendredi 29 novembre 2013

Salade diverse d'hiver

Aujourd'hui, je vous propose une Salade diverse d'hiver :



Comment cuisiner les plantes sauvages comestibles



Retrouvez la recette dans mon livre Capucine et Roquette : mettez du piquant dans votre assiette (Collection « Les Gourmandes astucieuses », t. 7), disponible en cliquant sur ce lien : http://amzn.to/2cNYPEp ou sur la photo :




mercredi 27 novembre 2013

Courge Acorne Table Green et pommes de terre, sauce à la Fourme d'Ambert

Aujourd'hui, je vous propose de la Courge Acorne Table Green et pommes de terre, sauce à la Fourme d'Ambert :


Recette originale de courge



Je continue à manger les courges que j'ai récoltées dans mon jardin.

Cette fois-ci, je me suis attaquée à une Courge Acorne Table Green :



C'est la première fois que j'en mangeais.
Je ne savais donc pas trop comment la préparer, ni quel goût elle avait.
J'ai lu qu'elle avait un goût de noisettes. Je vous dirai, à la fin de la recette, quel goût j'y est repéré personnellement.
Tout ce que je peux vous dire maintenant, c'est qu'elle est super bonne !



Pour ma recette, j'ai utilisé :

- des pommes de terre Corne de Gattes de mon jardin (je n'ai pas tout utilisé)
- 1 échalote bio
- de la Fourme d'Ambert bio (je n'ai pas tout utilisé)
- la courge Acorne Table Green




J'ai lavé et cuit mes pommes de terre dans mon cuit-vapeur, pendant 40 minutes.








Ne sachant pas trop comment cuire la courge et comme elle avait la peau très dure, je l'ai cuite aussi à la vapeur.
Il faut compter une petite heure.





Une fois mes pommes de terre cuites, je les ai épluchées.
Je les ai gardées au chaud, dans mon four à basse température.




Et, le temps que ma courge finisse de cuire, j'ai préparé ma sauce.
Dans une casserole, j'ai fait suer mon échalote, finement émincée, dans 1 cuillère à soupe d'huile d'olive bio.




J'ai ajouté 1 cuillère à soupe de farine de riz complète bio.








J'ai cuit mon roux.


J'ai ajouté 40 cl de lait de soja fait-maison.
J'ai fouetté, jusqu'à épaississement.





J'ai terminé par 30 g de Fourme d'Ambert, coupée en morceaux.
J'ai éteint le feu et j'ai mélangé régulièrement pour éviter la formation d'une croûte sur le dessus, le temps de préparer mes assiettes.






J'ai pris ma courge.







Je l'ai coupée en deux.







Je l'ai évidée avec une petite cuillère.







J'y ai découpé des tranches, que j'ai épluchées.
C'est assez facile.






J'ai servi ma courge avec des pommes de terre coupées en rondelles et ma sauce à la Fourme d'Ambert.






La courge Acorne Table Green est vraiment une excellente courge. Elle a très bon goût.
Personnellement, je lui trouve un goût de carotte.
Quant à sa consistance, elle ressemble à celle d'un Potimarron.
Le mélange des saveurs était parfait !



lundi 25 novembre 2013

Riz aux courgettes du jardin congelées (L'art d'accommoder les restes)

Aujourd'hui, je vous propose du Riz aux courgettes du jardin congelées (L'art d'accommoder les restes) :


Comment accommoder les restes ?



Quand j'ai fait ma recette de Riz en bonne compagnie, il m'est resté du Riz Basmati complet bio.
J'en fais toujours plus. Je trouve toujours à le réutiliser.
Accommoder les restes, cela me connaît... Si on a de bons restes, on ne peut faire que des plats succulents.


Pour ma recette, j'ai utilisé mon reste de Riz (un bocal).







J'ai sorti de mon congélateur un paquet de courgettes de mon jardin, coupées en gros tronçons, congelées.
Je les ai mises directement dans ma cocotte en fonte.
Je les ai mises à décongeler, à feu doux, avec le couvercle.






Une fois décongelées...






... j'ai monté le feu pour que toute l'eau s'évapore.
C'est rapide.





J'ai ajouté, dans ma cocotte, le riz, 1 bocal de 300 g de chair de tomates bio, 1 bonne cuillère à soupe de paprika bio et une pincée de sel.
J'ai couvert et j'ai laissé cuire, à feu doux, pendant une petite quinzaine de minutes.



Voilà, ce n'est pas plus compliqué que cela !
Et, en plus, c'est bon !









vendredi 22 novembre 2013

Soupe de fanes de radis d'hiver

Aujourd'hui, je vous propose une Soupe de fanes de radis d'hiver :



Comment cuisiner les fanes ?



Chez moi, rien ne se perd !
J'ai ramassé mes derniers radis d'hiver dans mon jardin, avant le gel.
Pour une bonne conservation, il est nécessaire de retirer les fanes.
Bien entendu, je n'allais pas les jeter : j'en ai fait une soupe rapide.
C'est un grand classique mais elle est tellement savoureuse, qu'il serait dommage de jeter ces merveilleux fanes.
Bon, j'avoue, j'en ai donné une partie aux poules. Elles se sont régalé aussi !



J'ai lavé soigneusement les fanes. C'est le travail le plus fastidieux !
J'en ai récupérés une bassine pleine.







Je les ai fait tomber, petit à petit, dans un grand faitout en inox.







J'ai ajouté 1 cube de bouillon de légumes bio...







... et j'ai recouvert d'eau.
J'ai couvert et j'ai laissé cuire, à feu doux, pendant une petite quinzaine de minutes.





Voilà, il ne me restait plus qu'à mixer !







Rien de plus simple !
J'ai ajouté quelques rondelles de radis et j'ai accompagné ma soupe de pain au seigle fait-maison.





Il n'est pas nécessaire d'ajouter d'autres choses, les fanes de radis sont suffisamment goûteux !




mercredi 20 novembre 2013

Riz en bonne compagnie

Aujourd'hui, je vous propose du Riz en bonne compagnie :



Comment accompagner le riz ?




Ne soyez pas effrayé par le nombre de plats qui accompagne le riz.
En fait, avec de l'organisation, ils étaient prêts quand le riz était cuit !
Bon, c'est vrai, c'est du riz complet, qui demande à peu près 40 minutes de cuisson...

Pourquoi tant de préparations ?
Tout simplement parce que j'adore manger de cette façon, à la manière des Japonais, des Chinois ou des Indiens.
Le mélange des saveurs, des textures, du chaud-froid, est un pur régal !


Pour ma recette, j'ai utilisé :

- une vingtaine de feuilles de chou palmier (ou noir de Toscane ou Khale) (que je suis allée cueillir dans mon jardin)
- 4 brins de Cive de saint-Jacques (cueillis dans mon jardin)
- 6 radis d'hiver (que j'ai ramassés hier, avant le gel)
- une vingtaine de feuilles de Capucine (cueillies dans mon jardin)
- un verre de 20 cl de Riz basmati complet bio (à peu près 250 g)



Les Capucines, j'en ai un beau parterre.
Les feuilles, surtout les plus jeunes, ont un goût poivré.






J'ai commencé par cuire mon Riz, par absorption.
Après l'avoir rincé, je l'ai mis dans un casserole dans 2 fois son volume d'eau salée. J'ai couvert d'une assiette et j'ai laissé cuire, à feu doux, pendant 40 minutes.




Pendant ce temps-là, j'ai lavé les feuilles de chou et les radis.







J'ai retiré la côte des feuilles de chou avec un couteau.







J'ai coupé le tout grossièrement.







Voilà le résultat.







Je l'ai fait blanchir dans de l'eau bouillante, pendant 2 minutes.







Pendant ce temps-là, j'ai coupé mes radis en fines rondelles (j'en ai gardé un petit morceau), je les ai mises dans une casserole avec 1/2 cuillère à soupe d'huile d'olive bio.
J'ai mélangé régulièrement.



J'ai égoutté mon chou.








Je l'ai fait revenir dans une casserole dans 1/2 cuillère à soupe d'huile d'olive bio.
J'ai mélangé quelques secondes.
Il restait encore un peu d'eau, d'où la fumée.




J'ai ajouté du concentré de tomates bio, 1 pincée d'ail déshydraté bio et du sel.
J'ai mélangé, j'ai couvert et j'ai laissé cuire, à feu doux, pendant 10 minutes.




J'ai arrosé mes radis d'un peu de sauce soja bio.
J'ai mélangé et j'ai laissé cuire pendant 10 petites minutes.






Pendant ce temps, j'ai lavé rapidement mes feuilles de Capucine (elles ne sont pas en contact avec la terre).
J'ai coupé mon bout de radis en fines rondelles.
J'ai mis le tout dans un grand bol.





J'ai préparé ma sauce avec du tahin bio (purée de sésame), de l'huile d'olive bio et de la Fleur de sel.
J'ai bien mélangé.



Voilà, j'ai servi tous mes plats qui accompagnent mon riz : salade de feuilles de Capucine et de radis, chou à la tomate, radis à la chinoise et sauce au tahin.
J'ai parsemé mes radis de sésame grillé.





Et, pour ceux qui ne l'auraient par remarqué, j'ai oublié ma Cive de Saint-Jacques. Elle n'était pas destinée à la salade mais aux radis à la chinoise. Mon intention était de la rajouter (émincée en tronçons) à mon plat. Je m'en suis rappelé juste à temps. Je l'ai rajouté. Cela ne figure pas sur la photo car j'avais déjà commencé à manger (pas par gourmandise (quoique...) mais pour que mes plats ne refroidissent pas trop).
Donc, imaginez de la Cive de Saint-Jacques dans le plat de radis à la chinoise. Cela a vraiment apporté une saveur supplémentaire....

Ouf ! Voilà ! La confection de cette recette a été une véritable course mais pas une course d'endurance, juste une course de vitesse.



lundi 18 novembre 2013

Retrouvez-moi dans l'Ecolomag de Novembre/Décembre 2013

Je vous signale que Les Gourmandes Astucieuses sont, à nouveau, dans le nouveau numéro de L'Ecolomag de Novembre/Décembre 2013.

L'Ecolomag, le journal des écolopratiques



L'Ecolomag est disponible sur leur site, mais également dans les magasins bios et dans les différents salons : MARJOLAINE à Paris du 9 au 17 novembre – VIVEZ NATURE à Lyon du 22 au 25 novembre – RESPIREZ LA VIE à Poitiers du 22 au 24 novembre - NATURA BIO à Lille du 29 novembre au 1er décembre – BIO HARMONIES à Montpellier du 6 au 8 décembre - ASPHODÈLE à Pau du 13 au 15 décembre et NOËL EN BIO à Paris du 13 au 15 décembre.


vendredi 15 novembre 2013

Cocotte de légumes d'automne au gingembre et sauce au tahin (Vegan)

Aujourd'hui, je vous propose une Cocotte de légumes d'automne au gingembre et sauce au tahin (Vegan) :



Comment cuisiner les betteraves ?



J'ai terminé de cueillir mes betteraves rouges et les carottes. Je me suis dépêchée avant les gelées...
Dans le lot, il y en avait des petites.... et des grosses aussi !
Mais, là, pour la recette, je n'ai utilisé que les petits modèles, car ils se conservent moins longtemps.
J'ai ajouté des pommes de terre (ramassées depuis pas mal de temps et bien conservées) et des radis d'hiver qui sont encore en terre.
Je les ai cuisinés simplement... J'ai juste ajouté du gingembre, qui se marie très bien avec les légumes-racine. J'ai également fait une petite sauce qui apporte un supplément de saveurs à l'ensemble.




Je suis allée chercher, dans ma réserve, des pommes de terre (des Rattes), des petites carottes, des petits betteraves et je suis allée cueillir, dans mon jardin, 2 radis d'hiver (Rose de Chine et Daïkon).





Je les ai soigneusement lavés.
Il ne reste pas grand chose des radis, ils étaient verreux, ce qui arrive assez souvent.





Dans ma cocotte en fonte, j'ai fait revenir, dans 1 cuillère à soupe d'huile d'olive bio, mes betteraves rouges, pendant 5 minutes.
J'ai commencé par elles car elles sont plus longues à cuire.






J'ai ajouté mes carottes et 1/2 cuillère à café de gingembre moulu bio.
J'ai mélangé pendant 2 minutes.





J'ai terminé par mes pommes de terre, mes radis coupés en rondelles et une bonne pincée de sel.
J'ai mélangé et j'ai couvert. J'ai laissé cuire, à feu doux, pendant 1 bonne heure.
Pas besoin d'eau : les légumes vont cuire dans leur jus.



15 minutes avant la fin de la cuisson, j'ai préparé ma sauce au tahin (ou purée de sésame).
Dans un bol, j'ai mis 1 bonne cuillère à soupe de tahin bio, 1 cuillère à café de paprika bio, 1 bonne pincée de Piment d'Espelette, 1 pincée de Fleur de sel et 1 petite cuillère à soupe d'huile d'olive bio.



J'ai bien mélangé.







J'ai servi mes légumes avec ma sauce.
Là, vous ne pouvez pas dire que la cuisine végétarienne est fade et sans saveurs !









LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...