lundi 20 mai 2013

Ma Spirale d'aromatiques

Comme pour pratiquement tout chez moi, ma Spirale d'aromatiques est fait-maison !



Comment construire une spirale d'aromatiques ?

Avec un rayon de soleil, cela aurait mieux rendu !


Il y a quelques jours, j'ai terminé de construire ma Spirale d'aromatiques. Il y a déjà plusieurs années que j'y pensais... C'est chose faite.

Elle a été construite avec des matériaux de récupération.

J'ai profité des quelques jours de beau temps pour m'atteler à la tâche. Cela a été assez ardu, d'autant plus que je ne suis pas une spécialiste du mortier. Mais j'y suis arrivée. Et, le résultat n'est pas si mal... Il y a encore quelques finitions et ajustements à faire...





Elle est assez bien garnie. J'y ai mis :


  • de la consoude
  • de l'achillée millefeuille
  • de l'origan sauvage
  • de la camomille
  • de la pimprenelle
  • de la cive de St Jacques
  • du persil
  • de la sauge
  • de l'estragon
  • de l'hysope
  • de la livèche
  • de l'échalote perpétuelle
  • du thym
  • de la sarriette
  • du thym citron

Il manque encore :

  • du romarin
  • de la ciboulette
dont j'attends des plants. J'ai donc matérialisé leurs emplacements par des fleurs.


Encore de bons petits plats en perspective. J'ai d'ailleurs déjà utilisé certaines de ces aromatiques pour mes prochaines recettes inédites pour L'Avenir de l'Artois.


5 commentaires:

  1. Bravo!
    J'ai lu un article dans "Les 4 saisons du jardin bio" à ce propos et cela me tente..., mais j'ai moins de courage que vous :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Cela fait des années que j'y pensais. Et, je me suis lancée... J'avoue, c'est du travail quand même... Mais, une fois que c'est fini, on ne le regrette pas ! Amicalement, Katy

      Supprimer
  2. Je vais donc attendre quelques années :-)
    Bonne cueillette estivale!

    RépondreSupprimer
  3. Bravo, votre spirale est très belle mais si je puis me permettre après expérimentation d'avoir moi aussi regroupé mes aromatiques, je me suis aperçu qu'elles n'avaient pas toutes les mêmes besoin en eau et aussi les mêmes besoins en qualités de terre. Par exemple les menthes, livèche, cive St Jacques... on besoin d'une terre fraîche, humifère et pas mal d'eau, alors que thym, sarriette, hysope, lavande... on besoin d'un lieu plus sec, plus argileux et de très peu d'eau, voir presque pas car c'est le manque d'eau qui favorise la fabrication des huiles essentielles. Il faut même que la plante "souffre" pour fabriquer ses huiles. Si je me permet cette remarque c'est parce que je suis une ancienne productrice de plantes aromatiques et plantes à parfums. A la retraite aujourd'hui.
    Cordialement et bravo pour votre blog que j'adore
    Adelgarance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,

      En construisant notre spirale, Isabelle (du blog Ecolo-bio-nature.com) a tenu compte des exigences des plantes (le thym, la sarriette se situent en haut, dans une terre plus pauvre ; la cive, la consoude, la sauge, etc. se situent plus bas, dans une terre plus riche). Apparemment, cela a marché puisque les plantes que nous y avons plantées se portent bien, même trop bien : elles se multiplient et recouvrent totalement la spirale dès l'arrivée du printemps ! ;-)

      Amicalement,
      Katy

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...