samedi 29 octobre 2011

Tartinades aux cacahuètes et aux noix

Retrouvez mes recettes de Tartinades aux cacahuètes et aux noix :




dans mon livre : Pains, viennoiseries et petits-déjeuners gourmands - 100 % fait-maison avec des produits sains et naturels 

- disponible sur Amazon




mercredi 26 octobre 2011

Pain perdu au four (moins gras)

Aujourd'hui, je vous propose du Pain perdu au four :


Pourquoi du Pain perdu au four ?


Tout simplement parce que cela évite de cuire le pain perdu à la poêle, donc d'utiliser énormément d'huile !



J'ai cassé 4 oeufs de mes poules.









J'ai ajouté 1 bonne cuillère à soupe de sucre de canne complet bio.
J'ai fouetté.







J'ai ajouté 50 cl de lait de soja fait-maison.








J'ai fouetté.







J'ai légèrement huilé un plat allant au four.
J'ai mis 3 belles louches de mon appareil aux oeufs.







J'ai disposé sur le dessus 10 tranches de pain de mie bio.
J'ai bien appuyé pour que le dessous du pain s'imbibe bien de la "sauce".
J'ai disposé mes tranches de cette façon tout simplement pour en mettre plus dans mon plat...
J'ai versé sur le dessus le reste de mon appareil aux oeufs.
J'ai mis au four, à 180°.




Au bout de 10 minutes de cuisson, j'ai saupoudré mes tranches de sucre de canne complet bio.
J'ai remis au four, pour 10 minutes, jusqu'à ce que le sucre caramélise.





Voilà, votre pain perdu est prêt !

Le dessus est bien craquant, le dessous est moelleux et le tout n'est pas gras du tout !
Il ne vous reste plus qu'à servir vos tranches dans des assiettes, puis de vous régaler.




lundi 24 octobre 2011

Pommes de terre au Munster

Aujourd'hui, je vous propose des Pommes de terre au Munster :




En faisant mes courses vendredi, j'ai eu la chance de tomber sur un Petit Munster Bio à moins 50 %. J'ai sauté sur l'occasion...
Bien sûr, il était un peu fait (pas pourri, loin de là !) mais bon, de la façon dont je l'ai préparé, cela n'a aucune importance...




J'ai fait cuire dans mon cuit-vapeur inox, des pommes de terre bio.
Au bout de 20 minutes, je les ai épluchées. Je les ai coupées en deux ou en fines rondelles (selon leur taille) et j'ai mis sur le dessus de fines tranches de Munster. Le fromage, avec la chaleur, va fondre... Un vrai régal !
J'ai accompagné le tout de tranches de Cornes des Andes de mon jardin, pour apporter un peu de fraîcheur et de douceur au plat.



Voilà, un plat rapide, simple et pas cher.

Astuces


Quand je fais les courses, je ne fais jamais une liste bien précise, sauf pour les produits de base comme le riz, les pâtes, la farine, les huiles..., je fais mes achats (et mes recettes par la suite), en fonction de ce que je trouve de moins cher, voilà tout !

samedi 22 octobre 2011

Les Cornes des Andes, vous connaissez ?

Aujourd'hui, je vous présente une autre variété de mes tomates du jardin : la Corne des Andes :


Dans une de mes notes précédentes, je vous ai parlé de mes variétés de tomates. Je vous avais dit que mes Cornes des Andes avaient du mal à rougir. Eh bien, avec le beau temps de ces derniers jours et ma serre, elles ont fini par mûrir.


J'en ai mangé ce midi.
Comme vous le voyez, la Corne des Andes est une belle tomate, allongée, de la forme d'une corne.






Elle se prépare facilement. Il vous suffit de la couper en fines tranches.
Elle est bien en chaire. Elle a très bon goût, doux, non acide.







Dans ma prochaine note, je vous dirai comment j'ai mangé mes Cornes des Andes...

jeudi 20 octobre 2011

Comment Gagner du Temps en cuisine ? (Astuce n° 4)

Dans des notes précédentes, je vous ai déjà donné 3 de mes Astuces pour Gagner du Temps en cuisine.




En voici une 4èmeFaites participer votre entourage.

C'est vrai, plus on est de bras, plus ça avance vite.

Alors, n'hésitez pas à faire participer votre compagnon, votre compagne ou vos enfants à la préparation des plats.


  • S'il y a beaucoup de légumes à éplucher, si tout le monde s'y met, ils seront vite préparés. Pendant qu'un de vos enfants épluchent les carottes, un autre peut les laver et vous, vous pouvez les découper. C'est de cette façon que ma mère procède quand elle fait un gros couscous.
  • Pendant qu'un membre de votre famille surveille le brunissement des oignons ou la cuisson des pâtes, vous pouvez laver, éplucher ou couper vos légumes, pour préparer une sauce.
  • Les enfants aiment particulièrement faire des pâtes. Si vous avez une tarte salée ou sucrée à faire, faites-la faire à vos enfants. En les surveillant du coin de l'oeil, vous pouvez préparer la garniture.
  • Si vous faites une salade garnie, répartissez la préparation des ingrédients entre les membres de votre famille.
  • Organisez, une ou deux fois par semaine, une soirée-test. Cela consiste à faire préparer un plat à un membre de votre famille. Tout le monde goûte et donne son verdict. Pendant la préparation du plat, qui peut être très simple, vous pouvez faire autre chose.



Bien entendu, il ne s'agit pas d'imposer de manière autoritaire la participation à la préparation des repas. Si vous forcez, vous savez, tout comme moi, que les choses se passeront forcément mal.

Pour les enfants, vous pouvez présenter la chose de manière ludique.

A chaque fois, insistez sur le fait que si vous allez plus vite à préparer le repas, vous pourrez consacrer plus de temps à votre famille !

Sinon, si vous avez des membres réfractaires, vous pouvez aller jusqu'à faire la grève des repas : si personne ne vous aide un peu, de temps en temps, ne préparez plus rien. Au bout d'un moment, ils en auront assez et feront certainement un petit effort...

Le repas, tout comme sa préparation, doivent être un moment convivial et de partage ! Ils font partie de la vie de famille, tout simplement...




Pour aller plus loin :






mardi 18 octobre 2011

La Semaine du Goût 2011

Cette semaine, du 17 au 23 octobre 2011, c'est la Semaine du Goût.



Dit de cette façon, c'est génial ! 

Faire en sorte de faire découvrir aux gens ou aux enfants de nouvelles saveurs, de nouveaux aliments ou de nouveaux goûts, c'est merveilleux. C'est ce que j'essaie de faire, toute l'année, sur Les Gourmandes Astucieuses.

Les chefs, les écoles ou les associations se mobilisent cette semaine pour mettre en avant le goût des aliments. Des manifestations sont organisées partout en France, dans différents lieux comme les écoles, les collèges, les universités ou autres. Des ateliers de dégustation et de savoir-faire sont mis en place.

Mais, la Semaine du Goût me pose quand même un problème :

Les partenaires de cette Semaine du  Goût semblent l'opposé du bien manger, du manger sain et équilibré.

Parmi les partenaires, on a la Collective du Sucre, l'Association Nationale Inter professionnelle du Bétail et des Viandes, l'Association Nationale des Industries Alimentaires, Carrefour, Mc Cain, Boursin, Maggi, Liebig, etc.

En lisant tous ces noms, je ne vois pas ce que ces partenaires ont à faire avec la Semaine du Goût.

C'est certainement pour eux une façon de redorer leur blason et de faire croire, au plus grand nombre, qu'ils proposent des produits sains, naturels, sans conservateurs, sans colorants, sans pesticides...

Alors, ne vous laissez pas prendre au piège. Ne croyez pas à tout ce que l'on vous dit, à grands renforts de publicité.

Cuisinez vous-même, le plus souvent possible, en utilisant de bons produits et, là, vous mangerez bien, de façon saine et équilibrée !


Et, là, vous n'aurez pas simplement participé à une semaine du goût, mais le Goût fera partie de votre vie !







dimanche 16 octobre 2011

Quinoa aux légumes et légumineuse

Aujourd'hui, je vous propose une autre recette de quinoa : Quinoa aux légumes et légumineuse



Pour cette recette, j'ai utilisé :

- 6 petites courgettes de mon jardin (les dernières)
- 1 oignon bio
- 5 tomates de mon jardin
- 4 grosses cuillères de quinoa bio (le reste de ce que j'avais cuit, comme indiqué dans ma note Comment cuire le quinoa ?)
- 150 g de cèpes bios en bocal (le reste que j'ai utilisé pour faire mes Oeufs brouillés au quinoa et aux cèpes)
- 3 cuillères à soupe de lentilles corail bios




Dans une sauteuse, j'ai fait revenir mon oignon finement émincé, dans 1 cuillère à soupe d'huile d'olive bio.
J'ai remué quelques secondes.







J'ai ajouté mes courgettes coupées en gros tronçons.
Comme elles sont petites et du jardin, elles seront tendres et moelleuses.
J'ai remué quelques secondes.





J'ai ajouté mes cèpes.
J'ai remué quelques secondes.







J'ai ajouté mes tomates épluchées et coupées grossièrement.
J'ai salé.
J'ai remué quelques secondes.






J'ai ajouté mes lentilles corail, préalablement rincées.
J'ai ajouté 10 cl d'eau, car les lentilles absorbent l'eau du liquide en cuisant.
J'ai remué quelques secondes.
J'ai couvert, j'ai laissé cuire 20 minutes, à feu doux, pour que les lentilles cuisent.


5 minutes avant de servir, j'ai ajouté mon quinoa.
J'ai remué quelques secondes, pour qu'il se réchauffe.
Comme il est déjà cuit, vous n'avez plus qu'à le réchauffer.






Voilà, vous n'avez plus qu'à servir.
C'est un plat très complet, rempli de vitamines et de protéines, idéal pour les végétariens !

vendredi 14 octobre 2011

Oeufs brouillés au quinoa et aux cèpes

Aujourd'hui, je vous propose des Oeufs brouillés au quinoa et aux cèpes :




J'ai égoutté 50 g de cèpes bios en bocal.

En les achetant, je me suis trompée, je pensais prendre des champignons de Paris. Le prix n'est pas le même !
C'est pour cette raison que je les utilise avec parcimonie.




Dans un bol, j'ai cassé 4 oeufs de mes poules, nourries en bio.
Comme vous le voyez, ils sont bien oranges.
J'ai battu mes oeufs. Je les ai salés.






Un grand merci à Marie-Jo que vous voyez en train de pondre.
Pour le moment, c'est la seule de mes 3 poules qui pond très régulièrement.






Dans une sauteuse, j'ai fait revenir mes champignons, dans 1 cuillère à soupe d'huile d'olive bio.
J'ai remué pendant quelques minutes.






J'ai ajouté mes oeufs battus.








J'ai ajouté 6 petites cuillères à soupe de quinoa bio que j'ai précédemment cuit, comme indiqué dans ma note intitulée : "Comment cuire le quinoa ?".
J'ai poursuivi la cuisson de mes oeufs brouillés.





Voilà, vous n'avez plus qu'à déguster ce plat délicieux, très complet et aux valeurs nutritives exceptionnelles !

Vous pouvez accompagner vos oeufs brouillés au quinoa et aux cèpes d'une salade, d'une salade d'herbes ou de tomates.








mercredi 12 octobre 2011

Comment cuire le quinoa ?

Comme promis dans ma précédente note sur le quinoa, je vais vous indiquer Comment cuire le quinoa :



C'est en adoptant ce mode de cuisson du quinoa que j'ai réellement apprécié son goût.


Dans une casserole, je fais revenir un verre de quinoa bio, à sec, à feu doux.
Je n'arrête pas de remuer, pendant 5 à 10 minutes.
Cette opération de torréfaction est importante car elle va permettre au quinoa d'avoir un petit goût de noisette. Il ne sera plus fade.




J'ajoute 2 verres d'eau froide. Je sale légèrement.
Pour 1 volume de quinoa, il vous faut 2 volumes d'eau froide.
Je poursuis la cuisson pendant 15 minutes, à feu doux. Puis, j'arrête le feu. Il reste un peu d'eau mais comme je laisse reposer mon quinoa pendant quelques minutes, elle sera complètement absorbée.




Ce mode de cuisson évite de noyer le quinoa dans un trop grand volume d'eau. Il conserve ainsi tout son goût et surtout ses nutriments ne disparaissent pas dans l'eau quand vous l'égouttez.





Voilà comment cuire le quinoa pour qu'il conserve toutes ses qualités nutritives et qu'il ait bon goût !


Vous pouvez le manger tel quel ou le cuisiner, comme je vous le montrerai dans ma prochaine note.

mardi 11 octobre 2011

Info : Semaine européenne du Soja

Du 10 au 15 octobre 2011, se déroule la Semaine européenne du Soja.

Comme je suis végétarienne, le Soja, je l'utilise depuis pas mal de temps. Il me fournit une partie des protéines végétales nécessaires pour que je reste en pleine forme et en bonne santé.

Je cuisine le Soja de diverses façons :

  • je fais mon propre lait de soja pour mes céréales du matin, pour faire des pâtisseries, des viennoiseries, des cakes sucrés, des crèmes desserts, etc.
  • j'utilise du Soja cuisine, pour faire des tartes ou des gratins
  • je cuisine le Tofu, pour faire, notamment, de très bonnes farces ou des plats en sauce gourmands.

Voici les liens des recettes que je vous ai déjà proposées sur Les Gourmandes Astucieuses


Voilà, vous avez de quoi faire avec ces recettes au Soja !


lundi 10 octobre 2011

Le quinoa, cette petite graine aux mille vertus

Je suppose que vous connaissez le Quinoa, cette petite graine aux mille vertus :



Le quinoa est originaire d'Amérique du Sud. Chez les Incas, elle était considérée comme la mère des céréales.

Il possède une valeur nutritive exceptionnelle. Il est riche :

  • en protéines
  • en acides aminés, comme la lysine
  • en minéraux essentiels, comme le calcium, le phosphore, le fer, le sodium, le magnésium ou le potassium
  • en antioxydants
  • en vitamines
  • en acides gras essentiels

Et, il est sans gluten !

En résumé, le quinoa regroupe tous les éléments nutritifs nécessaires à l'Homme !


En Europe, le quinoa est devenu à la mode dans les années 80. Et, son succès ne cesse de grandir.
Malheureusement, ce succès a eu un effet pervers désastreux : il a entraîné la culture intensive du quinoa. Et qui dit culture intensive, dit engrais chimiques, pesticides, accaparement des terres au détriment d'autres cultures...

Mais, fort heureusement, la catastrophe a été évitée. Des ONG et les Indiens d'Amérique Latine se sont mobilisés pour veiller à ce que la culture du quinoa se passe dans le respect de l'environnement (pas de pesticides, utilisation d'engrais naturels, respect de la plante...).

Tout ceci fait que le quinoa est, pour l'essentiel, bio.


Au début, je ne voyais pas trop ce que l'on pouvait trouver à cette graine, d'un point de vue gustatif. Je lui trouvais un goût assez quelconque et fade.

Mais, depuis que je sais comment cuire le quinoa, j'ai totalement changé d'avis.

Dans ma prochaine note, je vous expliquerai comment cuire le quinoa pour qu'il soit bon et qu'il conserve tous ses nutriments.

samedi 8 octobre 2011

Sébastien Demorand de Masterchef recommande le pois chiche

Ce matin, dans sa chronique culinaire sur RTL, Sébastien Demorand de Masterchef a parlé pour la première fois du pois chiche.



Il semble le redécouvrir. Il était temps !

Depuis l'ouverture du blog Les Gourmandes Astucieuses, je vous ai parlé plus d'une fois du pois chiche, que je considère comme une légumineuse en or. C'est un trésor du point de vue nutritionnel, tellement les bienfaits du pois chiche sont nombreux.

Le pois chiche est riche :
  • en fibres
  • en protéines végétales
  • en minéraux, comme le cuivre, le manganèse, le phosphore, le fer...
  • en vitamines
  • en phyto-hormones, une hormone "rajeunissante"


Le pois chiche est pauvre :
  • en matière grasse
  • en cholestérol

Il permet donc de limiter les risques de maladies cardiovasculaires, de diabète, de faciliter le transit intestinal, de protéger le système immunitaire, de réguler la croissance des cellules (même cancéreuses).

Ce n'est pas pour rien qu'il fait partie d'un des ingrédients favoris du régime alimentaire méditerranéen et végétarien.

Moi-même, je l'utilise souvent dans mes plats, comme vous avez pu le voir si vous êtes un fidèle des Gourmandes Astucieuses.

Voici les recettes que je vous ai déjà proposées :



J'en fait aussi des salades, des galettes, du panis... et bien d'autres choses encore... comme vous le verrez dans mes prochaines recettes.

Petite astuce : comme le pois chiche est long à cuire, j'en cuit 1 kilo et je le congèle en petits bocaux. Je peux ainsi en faire une bonne dizaine de recettes !



Pour aller plus loin....

Je vous recommande ce documentaire pour en savoir plus sur le poids chiche :

http://videos.arte.tv/fr/videos/tout_un_plat_-4172194.html

vendredi 7 octobre 2011

Mes variétés de tomates

Aujourd'hui, je vous présente Mes variétés de tomates :



Par ordre d'apparition, vous avez une Coeur de boeuf, une Noire de Crimée, une tomate cerise et une tomate bouton.

J'ai une chance énorme ! J'ai encore des tomates dans mon jardin... sous ma serre.



Celles que j'avais mises dehors ont du être arrachées à cause du mildiou. Mais, grâce aux purins que j'utilise, j'ai pu les conserver assez longtemps, malgré la pluie.

Le beau temps que l'on a eu ces dernières semaines ont permis aux tomates de ma serre de continuer à mûrir.
Seules les Cornes des Andes ont du mal à rougir. Elles sont encore bien vertes. J'espère qu'elles arriveront à mûrir. Je serais désolée de les perdre car c'est une variété de tomates succulentes. Je pourrais éventuellement les faire mûrir à la maison, mais leur goût sera largement moins bon.

Enfin, je n'ai pas à me plaindre. Je peux encore manger des tomates bien fraîches, saines, naturelles et bios très régulièrement.

Comme leur goût est exceptionnel, une simple salade suffit amplement pour que je me régale !



mercredi 5 octobre 2011

Pain au chocolat sain, naturel et bio, fait-maison (Vidéo)

Retrouvez ma recette de Pain au chocolat sain, naturel et bio, fait-maison :


dans mon livre : Pains, viennoiseries et petits-déjeuners gourmands - 100 % fait-maison avec des produits sains et naturels 

- disponible sur Amazon




mardi 4 octobre 2011

Info : Quelle sera notre nourriture, demain ?

Cette semaine, Arte a programmé, entre autres, deux soirées Théma sur l'Alimentation :


  • ce soir, "Du poison dans nos assiettes?", avec deux reportages : à 20 h 40 : "Dis-moi ce que tu manges..." et à 21 h 35: "La Bataille de nos assiettes".
  • jeudi 6 octobre, "Dans la jungle du supermarché", avec deux reportages : à 20 h 40 : "Poudres et potions de l'industrie alimentaire" et à 21 h 40 : "La face cachée du chocolat", le tout suivi d'un débat.
Pour plus d'informations, je vous invite à lire l'article d'Isabelle Brunet du blog "Ecolo-Bio-Nature" : "Quelle sera notre nourriture, demain ?", qui contient des vidéos et des liens vers d'autres articles.




lundi 3 octobre 2011

Comment faire des copeaux de chocolat en moins de 5 minutes ?

Aujourd'hui, je vous propose de faire des copeaux de chocolat en moins de 5 minutes :



Oui, je sais, il existe des pépites de chocolat dans le commerce, même bios. Mais, vu leur prix, je préfère faire moi-même mes copeaux de chocolat. Une plaque de chocolat bio coûte moins chère et ils sont rapides et faciles à faire.

Bien sûr, la consistance n'est pas la même. Mais, avec de la pratique, vous obtiendrez la texture que vous souhaitez.

Voici comment procéder :

Vous prenez une plaque de chocolat noir bio. Moi, j'ai pris une plaque spéciale dessert.
Vous la mettez sur une planche à découper.
Vous prenez un couteau et vous effectuez un mouvement de balancier de haut en bas, en commençant par la pointe du couteau et en appuyant avec la paume de la main. Petit à petit, vous entamerez toute la longueur de votre plaque, pour faire des copeaux assez réguliers.


Voilà, vos copeaux de chocolat sont prêts en moins de 5 minutes !

Vous pourrez les utiliser, par exemple, pour agrémenter vos céréales du matin faites maison.
Je vous indiquerai, dans ma prochaine note, ce que j'en ai ai fait. Je les ai utiliser pour faire une recette rapide, pas chère et qui ravira toute la famille...

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...