mercredi 1 juin 2011

Salicornes et Asters, pour faire le plein de nutriments

Lundi, j'ai passé la journée à Saint-Valery-sur-Somme, le plus beau site de la Baie de Somme !

Enfin, cela n'engage que moi. Il faut dire que j'y vais tous les ans depuis ma naissance et je ne m'en lasse pas. Alors, si vous avez l'occasion d'y faire un saut, n'hésitez pas. Elle se situe à quelques kilomètres d'Abbeville, en face du Crotoy.

N'oubliez d'aller visiter la Chapelle des Marins qui se situe à l'extérieur, en hauteur, que beaucoup de visiteurs négligent...






Bon bref, ne suis-je pas censée parler cuisine sur ce blog ?

J'y arrive. En fait, j'ai eu la chance de pouvoir acheter dans la boutique "La Sardine ", rue de la Ferté (la petite rue commerçante du centre de Saint-Valéry, très pittoresque), des Salicornes et des Asters fraîches, à 7 euros le kilo.

La boutique, tenue par une commerçante très sympathique et qui connaît bien son sujet, vend des produits de la mer, allant des sardines, maquereaux, algues, asters, tartares d'algues, etc. aux produits cosmétiques.

J'ai été très heureuse de pouvoir trouver des Salicornes et des Asters fraîches, surtout à un tel prix, quand on connaît le prix d'un bocal dans le commerce !

Les Salicornes, je connaissais déjà. 




Je vous en ai déjà parlées dans une précédente note " Salade de riz aux salicornes ". 

La salicorne est une petite plante sauvage qui pousse dans les prés salés sur la Baie de Somme notamment. On l'appelle aussi perce-pierre, passe-pierre ou haricot de mer. Elle ressemble d'ailleurs à des haricots. 

La cueillette (souvent par des pêcheurs à pied professionnels) se fait entre mai et septembre, lorsque la plante est encore jeune et tendre. 

Elle a un bon petit goût iodée et est remplie de vitamines et d'oligo-éléments
On peut la trouver au naturel ou mise en conserve dans du vinaigre comme les cornichons. C'est un légume à part entière. 

Le goût des Salicornes fraîches n'a rien à voir avec celles mises en bocal. En les croquant, toute l'eau de mer dont elles se sont gorgées se diffuse dans la bouche de manière subtile et non agressive.

Quant aux Asters, c'est également une plante que l'on trouve sur le littoral, dans les prés salés, qui sont recouverts par l'eau de mer à chaque marée.




Elles sont aussi appelées "Oreilles de cochon".

Les feuilles sont assez épaisses mais tendres et d'un beau vert.

Elles sont remplies d'iode (qui permet de réguler les hormones thyroïdiennes) et de nutriments, comme le potassium. Elles sont également très riches en fibres, propriété intéressante pour réguler le transit intestinal et pour lutter contre le cholestérol et le diabète (pour schématiser à l'extrême, les fibres "emprisonnent" les graisses et le sucre et les emmènent directement dans vos selles).

La médecine traditionnelle chinoise lui attribue certaines vertus : elles agiraient contre l'angine, les rhumes et la fièvre.

La cueillette des Asters, comme pour les salicornes, est réglementée. Elle est surtout faite par des professionnels. 

Vous pouvez les trouver fraîches ou mises en bocaux.

Elles ont un goût assez fort et particulier. Pour ceux qui n'ont pas l'habitude de manger des algues, cela peut les rebuter au début. Essayez, si vous en avez l'occasion, pour voir... Moi, j'ai tout de suite adoré !

Les Asters peuvent se manger crues, en salade ou cuites de toutes les façons...

Je me suis déjà fait un plaisir de cuisiner quelques plats avec les Salicornes et les Asters... Je vous donnerai mes recettes dans mes prochaines notes...

Comme un kilo, cela fait beaucoup pour moi, pour les conserver, je les ai mis en bocaux, j'en ai congelés et j'en ai même déshydratés... je pourrai en profiter encore longtemps.



6 commentaires:

  1. On dit St Valery : c'est une grossière erreur ,cela n'a aucun rapport avec le prénom Valéry! C'est navrant .
    N'importe quel touriste qui vient dans cette jolie cité médiévale le lit dans l'historique .
    Même origine que St Valery en Caux ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Merci pour la remarque ! Ce sont les endroits où l'on va le plus que l'on connaît le moins... Amicalement, Katy

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Comment fait on les conserves de salicornes ? je n'aime pas tellement la version au vinaigre que je trouve trop forte, je voudrais les faire au naturel, merci d'avance de vos conseils
      Anne

      Supprimer
    3. Bonjour,

      Pour les conserves de salicornes au naturel, il faut procéder comme pour les cerises : http://lesgourmandesastucieuses.blogspot.fr/2011/07/comment-conserver-vos-cerises-2eme.html. Vous lavez vos salicornes, vous les mettez tel quel dans les bocaux et vous recouvrez (jusqu'à la limite) d'eau bouillante. Vous pouvez la saler si vous le désirez. Pour le temps de cuisson, c'est comme pour les haricots verts, c'est-à-dire 1 h 15, en bassine galvanisée (la moitié du temps en cocotte-minute).

      Amicalement,
      Katy

      Supprimer
  2. je voudrai congeler des aster pourriez vous me dire comment procéder monique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Finalement, entre les différents modes de conservation que j'ai testées, la congélation est celui qui m'a le plus déçue. En sortant les asters du congélateur, on se retrouve avec une sorte de bouillie pas très ragoûtante... C'est mangeable mais rien ne vaut la déshydratation, d'autant plus que l'on peut manger les feuilles d'aster, telles quelles, sous forme de chips. C'est excellent, avec leur petit goût iodé !

      Amicalement,
      Katy

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...