jeudi 30 juin 2011

Comment conserver vos cerises ? Le dénoyautage (1)

Je ne sais pas vous, mais, moi, cette année, j'ai eu beaucoup de cerises dans mon arbre.




Après en avoir mangé des tonnes, après en avoir pas mal distribué, j'en ai conservé une grande quantité.

L'hiver, alors que les fruits se font assez rébarbatifs et peu diversifiés, j'éprouve un assez grand plaisir à pouvoir manger des cerises.

Bien entendu, avant de pouvoir conserver vos cerises, vous devez les cueillir. Bon, c'est vrai, ce n'est pas toujours marrant surtout quand elles sont en hauteur, mais cela vaut le coup de faire un petit effort pour pouvoir en profiter pendant l'hiver...

Une fois vos cerises cueillies, vous devez les trier, les équeter et les laver.

Personnellement, j'utilise 3 modes de conservation...
Pour 2 d'entre elles, il est nécessaire de les dénoyauter.

J'ai testé divers systèmes, dans le but d'aller le plus vite possible :

1) Le dénoyauteur manuel, à l'ancienne. C'est un peu long, vous devez procéder cerise par cerise... Mais, cela marche très bien et vous voyez bien le noyau tomber.



2) Le dénoyauteur (à cerises et à prunes) allemand, style potence. Vous procédez cerise par cerise également, mais il suffit juste d'appuyer sur le piston. Là aussi, vous voyez le noyau tomber. C'est plus facile, donc plus rapide. Il est assez agréable d'utilisation. Un petit bémol toutefois, il éclabousse beaucoup, comme vous pouvez le voir sur la photo.



3) Le dénoyauteur à réservoir et à ressort.



Quand on lit le descriptif, il semble très prometteur. C'est vrai, c'est rapide. Il suffit de mettre des cerises sur le dessus, puis, elles passent, une à une, dans le trou et vous avez juste à appuyer sur le piston. Le rêve ! Mais, il y a un énorme problème : tous les noyaux ne sont pas retirés ! Ce qui est un comble pour un dénoyauteur. Si les cerises sont mal placées, sont trop grosses ou je ne sais quoi, le noyau reste à l'intérieur. Donc, un appareil pas très performant. Vous devez donc vérifier à chaque fois l'intérieur de vos cerises, ce qui prend du temps et est très salissant....

En conclusion, je rejetterais le dénoyauteur n° 3. Je réutiliserais volontiers le 2 et le 1.

Dans ma prochaine note, je vous indiquerai les façons dont je conserve mes cerises pour l'hiver...














mercredi 29 juin 2011

Un Taboulé qui a du peps

Aujourd'hui, je vous propose un Taboulé qui a du peps :


Pour mon taboulé, j'ai utilisé :

- 150 g de maïs bio
- 4 câprons (gros câpres). Si vous n'en avez pas, vous pouvez utiliser une dizaine de câpres.
- 2 oignons au vinaigre fait-maison. Vous pouvez utiliser un oignon frais ou une échalotte.
- 2 cornichons au vinaigre bios
- une dizaine de feuilles d'origan de mon jardin
- du sel



J'ai coupé mes ingrédients en petits morceaux et je les ai ajoutés au maïs.







J'ai préparé ma semoule semi-complète bio :

J'ai mis un verre de semoule dans une assiette creuse.
J'ai légèrement salé.








J'ai ajouté un verre d'eau chaude.
J'ai attendu quelques secondes jusqu'à ce que l'eau disparaisse.







J'ai mis mon assiette au micro-ondes, pendant 3 minutes.
Voilà, votre semoule est cuite. Vous n'avez plus qu'à la détacher à la fourchette...






J'ai ajouté ma semoule à la préparation au maïs.
J'ai assaisonné avec 1 cuillère à soupe d' huile d'olive bio, 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc bio et 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre bio. 





Voilà, votre taboulé est prêt à être dégusté ! Vous verrez, il est effectivement plein de peps et réveillera vos papilles. Cela change du taboulé traditionnel.

mardi 28 juin 2011

Omelette ensoleillée

Aujourd'hui, je vous propose mon Omelette ensoleillée (pour 2 personnes) :


Pour mon omelette, j'ai utilisé :
- 3 oeufs bios. 4, c'est mieux mais il ne m'en restait que 3...
- 1 oignon moyen bio émincé finement
- 1 dizaine de tomates séchées "fait-maison" réhydratées. Vous pouvez utiliser des tomates séchées conservées dans l'huile d'olive.Vous n'avez pas besoin de les réhydrater. Epongez-les pour enlever l'excédent d'huile.
- 5 pommes de terre nouvelles du jardin moyennes que j'avais cuites la veille dans mon cuit-vapeur, coupées en petits carrés.


Dans ma sauteuse, j'ai fait revenir mes pommes de terre dans 2 petites cuillères à soupe d'huile d'olive bio.
J'ai laissé rissoler pendant une bonne dizaine de minutes, sans cesser de remuer.





J'ai ajouté l'oignon, j'ai salé.
J'ai encore laissé rissoler, sans cesser de remuer, pendant une dizaine de minutes, en faisant attention que mes oignons ne brûlent pas.





Entre-temps, dans un bol, j'ai battu en omelette mes oeufs.
J'ai ajouté mes tomates séchées coupées en petits morceaux et 1 cuillère à café de basilic bio séché.





J'ai ajouté mon omelette dans ma sauteuse.
J'ai remué quelques secondes, le temps que les oeufs prennent.






Voilà, vous pouvez déguster votre omelette ensoleillée. Elle constitue un repas complet et original.

samedi 25 juin 2011

Riz au lait au chocolat à ma façon

Aujourd'hui, je vous propose mon Riz au lait au chocolat à ma façon :





Quand j'ai fait mon lait de riz fait-maison, il restait, comme pour le lait de soja, du résidu.
Comme chez moi, rien ne se perd, je l'ai utilisé pour faire un riz au lait à ma façon. 
J'ai mis 200 g de ce résidu et 20 cl de lait de riz, dans une casserole.



J'ai chauffé à feu très doux
J'ai bien mélangé avec un fouet.
Au bout d'une dizaine de minutes, vous verrez, le mélange va épaissir.







J'ai ajouté 1 cuillère à soupe de cacao amer bio.
J'ai bien mélangé.






J'ai ajouté 2 cuillères à café de mélasse bio.







La mélasse est extraite de la canne à sucre. C'est le résidu de son raffinage. C'est assez épais et visqueux.
J'en ai goûtée, pour la première fois, à l'Ile Maurice. 
Cela a un goût particulier de caramel bien cuit. Dans les desserts, elle fait merveille. Cela apporte un vrai plus...
J'ai acheté cette mélasse dans mon magasin bio de Béthune.



J'ai continué à mélanger à la cuillère, à feu très doux, pendant une bonne dizaine de minutes. En fait, jusqu'à ce que les miettes de riz du résidu soient cuites.
J'ai mis mon riz au lait dans 4 petits bols. J'ai laissé refroidir.




Vous n'avez plus qu'à déguster ! Si vous voulez un dessert encore plus gourmand, vous pouvez arroser votre riz au lait de sirop d'érable bio...

vendredi 24 juin 2011

Mon petit mortier

Aujourd'hui, je vous propose mon petit mortier :





Un mortier, c'est très pratique dans une cuisine.
Pour moi, il est même indispensable pour faire un pesto ou un de ses dérivés, comme un méli-mélo de diverses herbes aromatiques du jardin.

Je sais que, dans certaines recettes, on propose de faire un pesto au mixeur...
Quelle horreur ! Vous obtenez une sorte de bouillie infâme alors qu'au mortier, toutes les saveurs de votre basilic, de vos pignons de pin, de votre ail, se diffusent progressivement et se mélangent à merveille. 
Votre pesto ne peut donc qu'avoir un goût exceptionnel !

Certes, cela demande un peu plus de temps et de travail mais vu le résultat, cela vaut vraiment le coup.

Vous pouvez également utiliser votre mortier pour écraser des noisettes ou des noix. Encore une fois, leurs saveurs se diffusent parfaitement.

Mon mortier ne m'a pas coûté très cher. Je l'ai acheté chez Ikea, il y a quelques années. Il me donne entière satisfaction.

mercredi 22 juin 2011

Dessert ultra-rapide aux fruits rouges

Aujourd'hui, je vous propose un Dessert ultra-rapide aux fruits rouges




Dans mon jardin, c'est la pleine période de cueillette des fruits rouges : cerises, fraises et framboises font mon bonheur depuis quelques jours. Il me reste encore quelques groseilles (que j'ai conservées pour l'hiver) et très peu de cassis.

J'ai profité de ces bienfaits de la nature, ultra-frais et sans pesticides ni engrais, pour me faire un dessert ultra-rapide et ultra-léger.

J'ai tout simplement mis dans un bol du fromage blanc bio et j'ai ajouté mes fruits entiers : framboises, groseilles, cassis ; ou coupés en morceaux : fraises et cerises...

C'est tout simple mais c'est hyper bon, surtout avec des fruits qui viennent juste d'être cueillis !

Bien entendu, vous pouvez faire le même dessert avec des fruits, si possible bios, que vous avez achetés au marché ou dans un magasin...  à moins que vous ayez des voisins très gentils qui vous donnent leur surplus de fruits comme les cerises...

Si si, ce genre de voisins existent... dommage que vous n'habitiez pas près de chez moi...

lundi 20 juin 2011

Clafoutis aux cerises Montmorency

Aujourd'hui, je vous propose mon Clafoutis aux cerises Montmorency :

Comment faire un Clafoutis ?






Pour mon clafoutis, j'ai utilisé 400 g de cerises de Montmorency de mon jardin. Elles ont la particularité d'être légèrement acidulées, ce qui apporte un vrai plus à la recette. Cela compense le côté sucré de l'appareil à clafoutis.
Si vous n'avez pas de cerises de Montmorency, vous pouvez utiliser d'autres cerises, bien entendu...





Dans un saladier, j'ai bien mélangé 3 oeufs bios entiers et 180 g de sucre de canne bio, dans lequel j'avais mis une gousse de vanille bio pendant plusieurs mois (pour faire du sucre vanillé maison).











J'ai ajouté 50 g de farine blanche bio.
J'ai bien fouetté.









J'ai ajouté 5 g de levure bio, 30 cl de lait de soja fait-maison et 1 filet d'huile d'arachide.
J'ai bien fouetté.









J'ai ajouté mes cerises après les avoir lavées, triées et dénoyautées.
J'ai bien mélangé.










J'ai mis mon appareil dans un plat allant au four légèrement huilé.
J'ai enfourné, à 210°.
J'ai cuit mon clafoutis pendant 30 minutes.







Voilà, vous n'avez plus qu'à laisser refroidir votre clafoutis pour vous régaler ! Attention, le clafoutis a tendance à disparaître très rapidement !

samedi 18 juin 2011

Tartines gourmandes brocolis-tomates séchées

Aujourd'hui, je vous propose des Tartines gourmandes brocolis-tomates séchées :






Pour ma recette, j'ai utilisé :

- une dizaine de tomates séchées fait-maison, que j'ai réhydratées. Vous pouvez utiliser des tomates séchées du commerce...
- une poignée de brocolis de mon jardin
- 5 câprons. Ce sont de gros câpres que vous pouvez remplacer par une dizaine de câpres
- 2 petits morceaux de Fourme d'Ambert (à peu près 15 g)
- 1 branche de Pimprenelle et 6 feuilles d'Origan de mon jardin



Dans un petit saladier, j'ai mis tous mes ingrédients coupés en morceaux.






J'ai bien mélangé et j'ai ajouté 1 cuillère à soupe d'huile d'olive bio. Si vous avez utilisé des tomates séchées conservées dans l'huile d'olive, vous pouvez prendre l'huile du bocal.
J'ai laissé reposer quelques minutes, le temps de griller mes tartines de mon pain fait-maison.




Voilà, vous n'avez plus qu'à tartiner vos tartines de mon mélange gourmand.
Tous les ingrédients se marient très bien. Vous en surprendrez plus d'un avec ces tartines originales et surtout bonnes !




vendredi 17 juin 2011

Mes astuces pour gagner du temps en cuisine (2)

Aujourd'hui, je vous propose une autre astuce pour gagner du temps en cuisine. 
Petit rappel : Mon Astuce n° 1 était la suivante : Cuisinez de plus grandes quantités




Astuce n° 2 : Utilisez les bons instruments

- Pour éplucher vos légumes, je vous conseille d'utiliser un épluche-légumes performant plutôt qu'un simple couteau. Vous irez beaucoup plus vite.

- Pour faire des rondelles ou une julienne (fins bâtonnets) de légumes, optez pour une mandoline. La vitesse d'exécution est impressionnante.

- Pour faire une mayonnaise, au lieu de perdre du temps à la faire à la fourchette ou au fouet, utilisez plutôt un mixeur. Votre mayonnaise maison sera faite en moins de deux...

- Concernant la cuisson de vos aliments, vous pouvez gagner pas mal de temps en investissant dans une cuisinière à induction et un four à chaleur tournante. La montée en chaleur va beaucoup plus vite.

- Utilisez des poêles ou cocotte (en fonte, par exemple), des plats au four (vernissés, par exemple), d'excellente qualité pour éviter de perdre du temps à les nettoyer.

- De même, investissez dans du bon matériel qui sera plus performant et qui ne vous lâchera pas au mauvais moment.

- Organisez votre cuisine de façon à pouvoir récupérer facilement et rapidement tous les instruments que vous utilisez le plus

jeudi 16 juin 2011

Petits pois frais en toute simplicité

Aujourd'hui, je vous propose mes Petits pois frais en toute simplicité (pour 4 personnes) :


Pourquoi "en toute simplicité" ?
Tout simplement parce que j'ai utilisé des petits pois cueillis dans mon potager juste avant la confection de ma recette. C'est ma première récolte. Et, je trouverais cela presque criminel de cuisiner ces petits pois hyper frais avec des tonnes de produits qui gâcheraient leur goût si fabuleux et si subtil.

Juste avant des les cuisiner, je suis allée cueillir une bassine de petits pois dans mon potager.
Comme vous pouvez le voir, il y en a de deux tailles. J'ai semé 2 variétés différentes. Si vous voulez connaître la meilleure variété choisir, je vous invite à aller voir le test/match effectué par Isabelle sur son site Ecolo-bio-nature .
Si vous n'avez pas de potager, des petits pois frais du marché feront l'affaire, même s'ils ne sont pas aussi frais...


J'ai écossé mes petits pois.
J'ai obtenu un petit saladier presque plein.


Pour ma recette, j'ai utilisé :

- un oignon bio et un oignon de mon jardin, très petit (la sécheresse...)
- 8 petites pommes terre bios de la variété Orla
- mes fameux petits pois



Dans ma cocotte en fonte, j'ai fait revenir mes oignons émincés dans 1 cuillère à soupe d'huile d'olive bio.






Puis, j'ai ajouté mes pommes de terre, épluchées, lavées et coupées en morceaux.
J'ai remué le tout pendant 3 bonnes minutes.





J'ai ajouté mes petits pois, passés sous l'eau froide dans une passoire.
J'ai ajouté 40 cl d'eau et j'ai salé.
J'ai couvert ma cocotte et j'ai laissé cuire pendant 15 à 18 minutes.
Surveillez bien la cuisson, vos pommes de terre doivent être cuites. Comme ce sont des petits morceaux, ils cuisent plus vite...





Voilà, vous n'avez plus qu'à vous régaler !
Les petits pois frais n'ont rien à voir avec les petits pois en conserve ou en bocal. Ces derniers, je ne les apprécie pas beaucoup.
Par contre, les petits pois hyper frais de mon potager, hummm... , leur saveur est incomparable !

mercredi 15 juin 2011

Comment rattraper un dessert un peu raté ?

Aujourd'hui, je vous propose une Verrine au café :



Au départ, j'avais prévu de faire des yaourts (4) au café :


J'ai mis dans une casserole 40 cl de lait de riz fait maison.







J'ai ajouté 2 g d'Agar-agar - un gélifiant naturel - qui va aider le lait à durcir, donc à se transformer en yaourt.






J'ai ajouté 1 cuillère à soupe de chicorée soluble aromatisée au café.






C'est là que j'ai eu un petit problème. Pensant que je n'avais pas mis assez de café, j'ai voulu en rajouter en en versant directement avec mon pot. Et, là, pas de pot (haha), il en est tombé plus que prévu...
Comme je n'aime pas gâcher, j'ai quand même continué la recette... 
Je me suis dit que cela n'allait peut-être pas être aussi mauvais.
J'ai aussi ajouté 1 bonne cuillère à soupe de sirop d'Agave, un sucre naturel.


J'ai chauffé la casserole et j'ai bien fouetté le tout.
Une fois le liquide à ébullition, j'ai continué à remuer pendant 2 minutes, en veillant que cela ne déborde pas.





J'ai versé mon mélange dans 4 pots à yaourt en terre.
J'ai laissé refroidir, j'ai couvert mes pots et j'ai mis au frigo pendant 2 heures minimum.





J'ai goûté mon yaourt au café le soir. 
Bon, si vous aimez le café très très fort, vous allez vous régaler !!
J'avoue, il était assez difficile à manger...






Pour ne pas jeter mes yaourts, j'ai réfléchi à une recette pour rattraper ma petite erreur. J'ai décidé de faire des Verrines au café :


J'ai pris mon siphon à chantilly, que j'avais pris soin de mettre au réfrigérateur pendant tout l'après-midi.
J'ai versé dedans une briquette de crème liquide à 5 %.





J'ai fermé mon siphon. 
J'ai mis un embout et j'ai enclenché ma cartouche.






J'ai pris un verre.
J'ai cassé dans le fond 1 biscuit aux pépites de chocolat bio.






J'ai mis sur le dessus la moitié d'un de mes fameux yaourts.








J'ai mis ma chantilly sur le dessus.








Voilà, le tour est joué !
Voici un dessert gourmand. Le yaourt au café passe très bien. J'ai bien fait de ne pas le jeter...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...