mardi 31 mai 2011

Avec quoi manger les chapatis, les crêpes indiennes ?

Retrouvez ma recette d'accompagnement pour les chapatis, les crêpes indiennes :




dans mon livre : Pains, viennoiseries et petits-déjeuners gourmands - 100 % fait-maison avec des produits sains et naturels 

- disponible sur Amazon




lundi 30 mai 2011

Chapatis, des crêpes indiennes

Retrouvez ma recette de Chapatis, des crêpes indiennes



dans mon livre : Pains, viennoiseries et petits-déjeuners gourmands - 100 % fait-maison avec des produits sains et naturels 

- disponible sur Amazon




samedi 28 mai 2011

Oeuf sur le plat dans ma poêle en fonte naturelle et écologique

Aujourd'hui, j'ai utilisé ma poêle en fonte naturelle et écologique pour cuire des oeufs sur le plat.



Le principal avantage d'utiliser cette poêle pour cuire un oeuf sur le plat, c'est que vous ne devez pas mettre d'huile dedans !
Votre oeuf ne colle pas, à condition de bien utiliser la poêle : un petit préchauffage de 4 minutes à feu très doux, une petite montée en température et le tour est joué.
En plus, le nettoyage à la brosse se fait rapidement et sans problème !


vendredi 27 mai 2011

Vous reprendrez bien un petit cocktail de… « poisons » ?

Ce qui compte, ce n’est pas la quantité mais l’accumulation de petites doses ! 
 Clipart © Microsoft Office

Depuis déjà pas mal de temps, on entend des scientifiques ou des agriculteurs nous dirent que l’on ne doit pas avoir peur des pesticides dans les fruits ou les légumes, des additifs dans les aliments, parce que s’il y en a bien un peu dedans, c’est en quantité tellement minime qu’ils ne peuvent pas avoir un impact sur votre santé. 

Oui, je suis d’accord, si vous mangez un seul fruit par jour qui contient des résidus de pesticides, c’est sûr qu’il n’aura pas d’influence sur votre santé. 

Mais, le gros problème, c’est que vous ne mangez pas uniquement et seulement un seul fruit pas jour, à moins que vous soyez en période de jeûne prolongé !

C’est l’accumulation qui pose problème

Effectivement, si l’on se réfère aux recommandations gouvernementales, pour être en bonne santé, vous devez manger 5 fruits et légumes par jour.

Donc, si je raisonne bien : si vous avez des résidus de pesticides dans chacun d’entre eux, cela fait : 5 x plus de résidus, multiplié par 7 jours par semaines, cela fait : 35 x plus de résidus…
Ainsi, au bout d’une semaine, si je calcule bien, vous avez une bonne dose de pesticides dans le corps.
En plus, si je ne m’abuse, vous ne mangez pas uniquement des fruits et des légumes. Vous mangez peut-être des produits industriels, comme des plats préparés, des biscuits, des bonbons, de la viande, de la charcuterie, vous buvez peut-être des boissons gazeuses, du vin…Bref, vous prenez plaisir à manger, comme la plupart des Français le font.

Mais, tous ces produits sont truffés d’additifs, de conservateurs, de colorants la plupart du temps chimiques qui ont un impact négatif sur la santé, à force de les cumuler.

A cela s’ajoutent les problèmes d’interactions entre les différents pesticides et autres fongicides qui s’accumulent dans les aliments.

Nous sommes envahis de produits chimiques

Et, là, je ne parle que des aliments. Partout, dans notre environnement : habitation, extérieur, sont présents des produits chimiques de toute sorte qui, pris individuellement, ont un impact moins important sur la santé mais cumulés et ajoutés, nous empoisonnent à petit feu, chaque jour.

Ces substances chimiques, comme les colles, les plastiques, etc., ajoutés aux pesticides et autres additifs alimentaires, sont des perturbateurs endocriniens qui ont une incidence néfaste sur la santé, provoquant des cancers ou des stérilités ou des pubertés avancées… Bref, rien de bien réjouissant !

Un menu type à ne pas imiter

Le matin : des céréales, avec un fruit non bio

Le midi : un plat de poisson équilibré préparé, réchauffé dans son emballage plastique, un verre de vin non bio, un fruit non bio

Au goûter : une barre de céréales et une boisson gazeuse light contenue dans une boîte métallique recouverte à l’intérieur de plastique

Au souper : une soupe industrielle tous légumes, accompagnés de pain (qui peu contenir près de 200 additifs !), d’un petit morceau de fromage et d’un yaourt

A priori, ce menu ne semble pas trop mauvais. A priori, il est assez équilibré et sain puisque vous mangez des légumes, des fruits, des céréales, du poisson, des produits laitiers, bref, tout ce que les nutritionnistes vous recommandent.

Mais, au final, si on additionne tout, vous avez accumulé des tas de produits chimiques dans votre corps !

Quelles solutions ?

- Mangez bio le plus souvent possible. C’est faisable et pas plus cher, à condition de changer vos habitudes alimentaires.

- Cuisinez le plus possible vous-même.

- Utilisez des produits cosmétiques bios, des produits ménagers bios.

- Remplacez vos contenants plastiques par des contenants en verre.

- Choisissez des textiles écolos.

- Evitez, dans la mesure du possible, d’ajouter encore des produits chimiques de toute sorte dans votre habitation, en choisissant des revêtements sols ou murs, des peintures, des colles, des isolants et même des meubles écolos. Surtout, aérez le plus possible pour que les polluants présents s’évacuent le mieux possible. Invitez des plantes dans votre maison.

- Bannissez les pesticides, herbicides et insecticides en tout genre de votre jardin.

- Espérez que les conclusions des études scientifiques qui prouvent déjà la nocivité de « l’effet cocktail » soient prises en comptent par les pouvoirs publics afin d’interdire certains produits chimiques et d’encourager l’agriculture biologique.

- Espérez que d’autres études scientifiques totalement indépendantes soient menées pour que plus aucun doute ne soit admis. Là, l’accumulation aurait forcément du bon…

Avec ces recommandations de bons sens, vous n’éliminerez pas totalement les « poisons chimiques » dans votre corps, mais vous en limiterez une bonne partie. Vous diminuerez ainsi leur accumulation !

mercredi 25 mai 2011

Mes astuces pour gagner du temps en cuisine (1)


J'entends souvent autour de moi des phrases du genre : "Je ne cuisine pas, je n'ai pas le temps !", "Je ne comprends pas les gens qui arrivent à cuisiner, moi je n'y arrive pas" ou "Tu fais ton pain maison, tu trouves le temps où ?", etc.

C'est vrai que, généralement, il faut du temps pour cuisiner. Mais, il existe de nombreuses astuces pour gagner du temps en cuisine. Je vous en donnerai régulièrement.

Astuce n° 1 : Cuisinez de plus grosses quantités.

- Lorsque je fais cuire du riz ou des pâtes qui demandent de 10 à 20 minutes de cuisson, j'en cuis toujours 500 g. J'en mange une partie le jour même et 1 ou 2 jours après, j'en remange cuisinés différemment, et même parfois, j'en congèle pour plus tard.

- Même chose pour les pommes de terre cuites au cuit-vapeur (ce qui demande 30 minutes de cuisson). J'en mange chaudes le jour même et le lendemain, je les mange en salade par exemple. Elles se conservent très bien quelques jours au réfrigérateur.

- Lorsque j'envisage de cuisiner des haricots secs ou des pois chiches, qui demandent une nuit de trempage (généralement) et un long temps de cuisson (plus d'une heure), je cuis le paquet en entier. J'utilise ce que j'ai besoin et je répartis le reste dans plusieurs bocaux que je congèle. Je préfère cette méthode plutôt que de les acheter en boîte...

- Quand je cuisine un plat qui demande un peu plus de temps de préparation et de cuisson, j'en prépare pour 2 fois. Je le remange 1 ou 2 jours plus tard, après l'avoir conservé au réfrigérateur dans un bocal.

- Quand je fais des carottes râpées, j'en fais pour plusieurs jours. Cela m'évite de ré-éplucher mes carottes, de ressortir l'appareil, de le relaver... Elles se conservent très bien au réfrigérateur dans un grand bocal, hermétiquement fermé. Comme elles ont déjà perdu une bonne partie de leurs vitamines depuis leur cueillette, cette façon de faire ne change pas grand chose, d'autant plus que je les accompagne toujours de graines germées.

- Quand je fais de la salade de fruits frais, j'en fais aussi pour plusieurs jours.

- Pour ce qui est de mon pain "fait maison", j'en fais toujours 2. Comme c'est du "fait maison", à la farine complète et au levain naturel, ils se conservent presque une semaine entière sans se dessécher. Sinon, pour gagner encore plus de temps, vous en faites 4 d'un coup et vous les congelez. Je procède de la même façon pour mes baguettes et mes viennoiseries. La veille, vous les sortez du congélateur et le lendemain matin, vous pouvez offrir à votre petite famille, un petit-déjeuner gourmand.

lundi 23 mai 2011

Croûtons "fait maison", peu gras

Aujourd'hui, je vous propose des Croûtons "fait maison", peu gras. Le gros problème des croûtons industriels, c'est, en dehors de leur côté "industriel", qu'ils sont imbibés de beaucoup d'huile. Les croûtons que je vous propose en contiennent beaucoup moins.



J'ai coupé en petits cubes 2 tranches de pain complet "fait maison". Je les ai mis dans une assiette creuse allant au four.
J'ai préchauffé mon four, en position grill à 250°, pendant 5 minutes.






J'ai arrosé mes cubes de pain avec 1 cuillère à café d'huile d'olive bio.
J'ai saupoudré le tout avec 1 cuillère à café d'ail déshydraté.
J'ai mis mon assiette au four, en baissant le thermostat à 210°, en position haute.



En cours de cuisson, j'ai mélangé régulièrement pour que tous les croûtons soient imbibés d'huile et d'ail. J'ai bien surveillé pour éviter que cela ne brûle... Une fois que vos croûtons sont bien dorés, vous pouvez les déguster.

Voilà des croûtons "fait maison", avec du pain maison, peu gras et délicieux. Vous pouvez les utiliser pour accompagner une soupe ou une salade comme je l'ai fait pour ma salad'party.

samedi 21 mai 2011

Comment cuisiner les mauvaises herbes ?

Aujourd'hui, je vous propose une vidéo d'Isabelle du site Ecolo-bio-nature (http://ecolo-bio-nature.blogspot.com/), intitulé : "Moi, j'aime les mauvaises herbes !"


En bonus, vous avez même droit à un petit bêtisier !


Comme vous le voyez, les véritables "mauvaises" herbes sont rares dans le jardin. Vous pouvez facilement les utiliser et les cuisiner pour faire des plats succulents, pleins de saveurs et remplis de vitamines et minéraux !

Je vous ai déjà proposé quelques-unes de mes recettes aux "mauvaises" herbes :

 
Prochainement, je vous en proposerai d'autres....

mercredi 18 mai 2011

Les lentilles caviar, un régal

J'ai découvert, il y a quelques années, les lentilles caviar dans un magasin bio. Mon regard a tout de suite été attiré par le paquet. D'un naturel curieux, surtout en matière de cuisine, j'en ai achetées et j'ai été tout de suite conquise. Encore une légumineuse à ajouter à mes habitudes alimentaires !

Pourquoi ces lentilles s'appellent "caviar" ?

- parce qu'elles ressemblent à du caviar : petites et d'un noir intense...




- parce qu'elles ont un goût très fin et délicat, qui n'a rien à voir avec les lentilles vertes. Elles se suffisent d'ailleurs à elles-mêmes.


Comment cuisiner les lentilles caviar ?


Elles se cuisinent comme les autres lentilles.





Vous devez d'abord les rincer, puis vous les faites bouillir 10 secondes dans une casserole, puis vous les égouttez et, enfin, vous les faites cuire à feu moyen pendant 20 minutes, dans de l'eau salée, agrémentée éventuellement d'aromates ou d'algues.

Si vous en trouvez dans un magasin bio, n'hésitez pas. Elles sont incomparables... Elles coûtent un peu plus cher mais cela vaut le "coût" !

PS : J'ai utilisé les lentilles caviar pour agrémenter ma Salad'party tout en équilibre et pour ma recettes de Salade de Pommes de terre au caviar








mardi 17 mai 2011

Salad'party tout en équilibre

Aujourd'hui, je vous propose une Salad'party tout en équilibre. Voilà un repas ludique, sain et équilibré. Il y en a pour tous les goûts !





Pour cette Salad'party, j'ai préparé, dans des bols, plus ou moins grands, divers ingrédients (de haut en bas) : 

- du mouron blanc de mon jardin, lavé et essoré, la base de ma salade, assaisonnée avec de l'huile de colza bio, du vinaigre d'alcool bio et de la moutarde à l'ancienne bio. Vous pouvez utiliser tout autre type de salade.
- des graines germées de luzerne bios
- de la semoule semi-complète bio cuite
- des lentilles caviar bios (je vous en reparlerai prochainement dans une prochaine note car elles méritent bien une note en entier)
- des algues (wakamé et lichen) réhydratées
- des olives noires bios
- des croûtons fait-maison (là aussi, je vous en reparlerai dans une prochaine note)
- du sésame grillé bio
- des tomates de mon jardin réhydratées

Voilà, il ne suffit plus qu'aux participants à votre Salad'party de constituer leur propre salade, suivant leur envie et leur goûts. Vous ferez certainement sensation...

Pourquoi cette Salad'party est équilibrée ?

Parce qu'elle est composée de légumes verts (le mouron blanc) rempli de chlorophylle qui aide à oxygéner le sang, de légumineuses (les lentilles), de germes remplis de vitamines et de nutriments, des graines avec le sésame, de céréales complètes (la semoule), d'algues remplies de nutriments et d'iode...


Je pense que l'on peut difficilement faire mieux !

lundi 16 mai 2011

Mon Clafoutis sans oeuf et léger

Aujourd'hui, je vous propose mon Clafoutis sans oeuf et léger, une bonne manière de manger un bon dessert sans culpabiliser pour ceux ou celles qui sont au régime :

J'ai mis dans un ramequin quelques cerises
Les miennes sont celles que j'ai congelées l'année dernière. Je n'en ai pas encore de fraîches. Cela ne devrait pas tarder à condition que les oiseaux ne me mangent pas tout !





J'ai fait chauffer dans une casserole 20 cl de crème liquide à 5 % avec 1 cuillère à café de sirop d'Agave (un sucre naturel liquide issu d'un cactus du Mexique, au fort pouvoir sucrant mais au faible index glycémique) et 1 g d'Agar-agar.
J'ai porté le tout à ébullition sans cesser de remuer au fouet. J'ai poursuivi la cuisson tout en remuant pendant 2 minutes.



L'Agar-agar est un gélifiant naturel, issu d'une algue. Il est pratique en cuisine pour confectionner des desserts ou des terrines.
Il suffit de 2 g pour 50 cl de liquide (crème, lait de soja, bouillon...) bouilli pendant 2 minutes pour obtenir une belle crème ou une belle gelée.





Après les 2 minutes d'ébullition, j'ai versé ma crème sur les cerises. Et voilà, le tour est joué !
Il ne vous reste plus qu'à laisser refroidir et à mettre vos ramequins au réfrigérateur pendant 2 heures minimum. Votre crème figera sans être gélatineuse, elle restera crémeuse.




Vous n'avez plus qu'à déguster ce dessert savoureux, frais, rapide à faire et peu calorique !

samedi 14 mai 2011

Les Spaghettis de légumes, loin d'être un simple gadget

Aujourd'hui, je vous propose des Spaghettis de légumes :




Comment faire des spaghettis de légumes




Au départ, je pensais que les spaghettis de légumes étaient plus un gadget qu'autre chose. Je n'en voyais pas l'utilité, à part peut-être, inciter les enfants à manger plus de légumes.

Mais, le jour où j'ai reçu en cadeau l'appareil pour faire les spaghettis de légumes, j'ai changé d'avis. 

Le goût et la texture des légumes sont totalement différents : ils sont fondants à souhait.

Et surtout, ils absorbent merveilleusement la sauce de votre plat.




Pour faire des spaghettis de légumes, vous devez avoir un appareil spécial. Il en existe de différentes sortes.

Le mien est composé de plusieurs râpes (pour faire différentes formes) et d'une manivelle.
Vous pouvez faire des spaghettis ou des sortes de petites pâtes de toute sorte de légumes : pommes de terre, carottes, courgettes, betteraves, etc.
J'attends les légumes de mon jardin pour expérimenter d'autres types de spaghettis...




Pour le moment, je n'ai fait que des spaghettis de pommes de terre et de carottes. Pour ces dernières, cette fois-ci, elles n'étaient pas assez grosses. J'ai donc fait des bâtonnets.
La technique est simple : vous piquez votre pomme de terre, lavée et crue, au bout de la manivelle et vous tournez tout en poussant pour que la pomme de terre pénètre bien dans la râpe.






Vos spaghettis de pommes de terre ressortent de l'autre côté en moins de deux !
Avec 6 pommes de terre bios de taille moyenne, vous obtenez une assez belle quantité de spaghettis.







Il vous suffit alors de les récupérer délicatement et de les faire cuire dans un cuit-vapeur en surveillant bien la cuisson pour éviter que vos spaghettis ne se transforment en bouillie ! Comptez 15 à 20 minutes.
Le résultat est bluffant et pourra en étonner plus d'un !
Vous ferez sensation !







Voici une recette originale de Spaghettis de légumes  : Spaghettis de Butternut, sauce à la cacahuète















vendredi 13 mai 2011

Ma Pâte à tarte express

Aujourd'hui, je vous propose ma Pâte à tarte express. En moins de 2 minutes, elle est faite ! Je me suis inspirée de la célèbre "pâte-minute" de Tupperware, en l'adaptant à mes habitudes alimentaires, c'est-à-dire avec moins d'huile.

Cela ne vaut même pas le "coût" d'en acheter une. Au moins, là, vous savez ce que vous avez mis dedans...

Voilà ma recette, pour une tourtière de 26 cm : 


J'ai mis dans un saladier 200 g de farine complète bio, 40 ml d'huile d'arachide (elle tient mieux la chaleur), 110 ml d'eau tiède et 1 pincée de sel.
J'ai mélangé à la cuillère.





J'ai formé une boule.
Voilà, votre pâte à tarte est prête !
Vous pouvez l'utiliser aussi bien pour des tartes salées que sucrées. Vous pouvez aussi utiliser toutes les sortes de farine et d'huile.



Il vous suffit, ensuite, d'étaler votre pâte au rouleau sur un plan de travail fariné. Moi, j'aime bien qu'elle ait une épaisseur moyenne, ni trop fine, ni trop grosse...
Une fois, votre pâte dans votre tourtière, non huilée, il vous suffit de passer votre rouleau sur les bords pour qu'elle se coupe bien.




mercredi 11 mai 2011

Tajine à ma façon

Aujourd'hui, je vous propose mon Tajine à ma façon :





J'ai préparé mon plat à Tajine.
Il est très classique, en terre vernissée...






Dans mon Tajine, j'ai mis : 

- 7 pommes de terre bios à chair ferme
- un gros oignon bio finement émincé
- un bocal d'1 litre de tomates de mon jardin que j'ai mises en conserve l'année dernière. Vous pouvez les remplacer par des tomates pelées bios
- 3 grosses poignées de courgettes que j'ai réhydratées dans le jus des tomates. Vous pouvez utiliser 2 courgettes coupées en fines rondelles
- 1 cuillère à café de gingembre en poudre bio
- une cuillère à soupe de Paprika bio


J'ai fait revenir mon oignon dans 2 cuillères à soupe d'huile d'olive bio avec le gingembre.
J'ai mélangé quelques secondes...



J'ai ajouté les courgettes.
J'ai mélangé quelques secondes.






J'ai ajouté les tomates (auxquelles j'ai enlevées la peau), avec un peu de jus. Evitez d'en mettre trop pour empêcher les débordements.
J'ai salé et j'ai saupoudré le tout du Paprika
J'ai mélangé quelques secondes.





J'ai ajouté les pommes de terre coupées en morceaux.
J'ai couvert...







J'ai laissé cuire à feu doux pendant 30 minutes.









Voilà, mon Tajine, plein de saveurs, est prêt !
Vous n'avez plus qu'à vous régaler en famille ou entre amis.
Le Tajine est un plat très convivial...

mardi 10 mai 2011

Le Tofu, facile à travailler


Le tofu est un grand classique chez les végétariens. Il est d’utilisation facile. 
Sa base principale est le soja. En fait, c’est du lait de soja qui est coagulé et pressé
Il en existe du ferme et du soyeux (sorte de yaourt ferme au goût de crème fraîche). 

C’est une bonne source de protéines végétales. Il peut remplacer sans problème la viande (sa texture lui ressemble d'ailleurs), d’autant plus qu’il a le très grand avantage de ne contenir aucune graisse. 

On peut le trouver sous diverses formes : nature, fumé ou en saucisses. J'ai goûté et je ne les ai pas trouvées très bonnes. J'ai vu que certaines cantines en servaient aux élèves, quand elles leur proposent un repas végétarien. Je comprends pourquoi les enfants sont réticents à manger végétarien !

Moi, je préfère le tofu nature, au moins je peux le cuisiner comme je l'entends. Froid et non cuisiné, il n’a pas un goût très agréable. Il peut même rebuter certaines personnes. 
Mais, il suffit de le cuisiner un peu pour changer d'avis. Le tofu a l’énorme avantage de prendre le goût des aliments qui entrent dans la recette.

Je vous ai proposé et je continuerai à vous proposer des recettes à base de tofu... Essayez-les et vous en serez pas déçu !

lundi 9 mai 2011

Gratin de brocolis au Bleu d'Auvergne

Aujourd'hui, je vous propose mon Gratin de brocolis au Bleu d'Auvergne :






J'ai cuit 600 g de brocolis de mon jardin (je les avais congelés) dans mon cuit-vapeur pendant 30 minutes.







J'ai mis mes brocolis dans 2 petits plats à gratin.








Dans un bol, j'ai mélangé, 20 cl de Soja cuisine, 10 cl de lait de soja et 70 g de Bleu d'Auvergne.







J'ai recouvert mes brocolis de cet appareil.
J'ai mis à four chaud pendant 30 minutes, à 210°.







Voilà, vos gratins sont prêts ! Une recette facile, rapide et complète.
Vous pouvez les accompagner de riz, de céréales, de pommes de terre...

samedi 7 mai 2011

Ma recette de Baguettes viennoises

Retrouvez ma recette de  Baguettes viennoises



dans mon livre : Pains, viennoiseries et petits-déjeuners gourmands - 100 % fait-maison avec des produits sains et naturels 

- disponible sur Amazon




vendredi 6 mai 2011

Salades fraîcheur pas cher

Aujourd'hui, je vous propose 2 salades fraîcheur qui ne vous coûteront pas cher. Ces 2 salades sont à base de fânes de radis de mon jardin, un ingrédient que beaucoup jettent... à tort !

La première salade est composée de fânes de radis, de radis coupés en rondelles, de graines germées de luzerne bios, le tout assaisonné de moutarde à l'ancienne bio, d'une cuillère à soupe d'huile d'olive bio, d'une cuillère à soupe de vinaigre d'alcool blanc bio et d'une 1/2 cuillère à soupe de vinaigre de cidre bio.




La seconde salade est composée de fânes de radis, de betteraves bios coupées en petits dés, de graines germées de moutarde pour le côté piquant, le tout assaisonné de sel, d'une cuillère à soupe d'huile de colza bio, d'une cuillère à soupe de vinaigre d'alcool blanc bio et d'une 1/2 cuillère à soupe de vinaigre de cidre bio.



Voilà, avec ces 2 salades, vous ferez le plein de chlorophylle, de vitamines et de nutriments, à moindre coût !

mardi 3 mai 2011

Ma poêle en fonte naturelle et écologique

Je vous présente ma Poêle en fonte naturelle et écologique :




Je vous ai déjà présenté ma poêle en fonte quand je vous ai mis ma recette de Pancakes au lait de soja.

J'ai investi dans cette poêle (en fait, j'ai acheté 2 poêles, une grande et une petite) de la marque Skeppshult, une marque suédoise, car elle provient d'une fonderie qui fabrique ces ustensiles de cuisine en fonte de manière artisanale et écologique.Elle est naturellement anti-adhésive, grâce à son pré-taitement à chaud à l'huile végétale pure. Elle marche, comme pour tous les plats en fonte, pour l'induction.
Je n'utilise plus de poêle en téflon depuis quelques années (le revêtement anti-adhésif est mauvais pour la santé). J'avais opté pour une sauteuse en céramique mais elle n'a pas trop tenu le choc et je ne suis pas certaine à 100 % qu'elle soit plus saine...

Les fabricants sont tellement sûrs de la qualité de leurs produits en fonte qu'ils les garantissent 25 ans... Je pense même, à condition de les utiliser correctement, qu'ils sont transmissibles de génération  en génération !

L'entretien est très simple

- un peu d'huile lors de la première utilisation
- de l'huile après chaque lavage et séchage
- un lavage uniquement à l'eau chaude, sans produits, avec éventuellement une brosse
- aucun besoin d'huile entre chaque cuisson de vos crêpes, pancakes, blinis ou autres préparations... ! Ce dernier point est hyper intéressant pour ceux qui évitent de manger trop gras !

Bien entendu, pour que son utilisation soit optimale, vous devez respecter certaines règles :

- vous devez préchauffer votre poêle 4 minutes à feu très très doux
- puis, vous pouvez monter votre feu mais pas trop parce que c'est là que cela risque de colle, pour faire vos crêpes, sans ajout d'huile !
- utiliser une manique pour tenir le manche, il est très chaud
- dernier point important, la fonte, ça casse, donc évitez de la laisser tomber

Voilà, comme vous le voyez, ma Poêle en fonte est une sorte de poêle magique qui ne colle pas, qui ne demande pas d'ajout de graisse, qui est faite pour durer et qui est écologique !


lundi 2 mai 2011

Plat complet lentilles-quinoa

Aujourd'hui, je vous propose mon Plat complet lentilles-quinoa :


Dans mon plat, j'ai mis :

- 1 cuillère à soupe de carottes bios déshydratées coupées en petits dés (vous pouvez prendre une carotte fraîche bio coupée en petits dés)
- 3 cuillères à soupe de lentilles vertes bios
- 1 gousse d'ail bio
- 1 cuillère à soupe de double concentré de tomates bio
- 4 cuillères à soupe de quinoa bio
- 1 cuillère à sel de gros sel bio



Hier, j'ai cuit du chou frisé de mon jardin, que j'avais mis en bocal l'année dernière. Comme il m'en restait, je l'ai utilisé aussi dans ma recette. 
J'ai ajouté dans ma cocotte en fonte tous mes ingrédients, sans le quinoa. J'ai ajouté 75 cl d'eau
Petit rappel : j'ai rincé mes lentilles à l'eau froide.
J'ai laissé cuire, à feu doux, pendant 30 minutes.



15 minutes avant de manger, j'ai ajouté mon quinoa.
J'ai poursuivi la cuisson 15 minutes. 







Voilà un plat complet, rempli de vitamines et de nutriments !
Le mélange légumineuse (lentilles) et céréale (quinoa) vous apportent aussi des protéines végétales...

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...